First Man - le premier homme sur la Lune

First Man - le premier homme sur la Lune 2018

Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale.

COMMENTAIRES

Excellent film, très réaliste mais curieusement pour la première fois je doute de la véracité que l'homme ait marché sur la lune! Lorsque l'on regarde le film, que l'on voit où en était la technologie, j'ai aujourd'hui du mal a y croire (je ne suis pas un révisioniste). Sinon le film nous replonge dans les 60's et les problèmes des USA de l'époque. Une suite de L'étoffe des héros que je trouve encore meilleur.

First Man, dans le genre du biopic à l'américaine, est une franche réussite.

L'image est inventive, brouille la frontière entre fiction et réalité en reprenant le grain des images d'archive, nous met à la place des astronautes : la peur, l'attente et aussi les moments de grâce. La musique est élégante. Le film casse les codes rabâches du genre et se situe dans la droite ligne des précédents films de Chazelle.

Le scénario prend le parti de faire de cette conquête lunaire une histoire de deuil. C'est plutôt bien vu même si ça peut devenir parfois un carcan pour le récit. Le film suinte d'amour pour l'exploration spatiale : j'aurais aimé plus de science mais il y a un véritable sens de l'aventure.

Les acteurs sont formidables, surtout le couple star qui incarne le couple Armstrong avec un mimétisme impressionnant et convoie beaucoup d'émotions. Car si c'est une histoire de deuil, la désolation est là pour faire contraste avec la vie dont chaque petit moment est retranscrit avec tendresse et méticulosité.

Ah !! au fait , les gars ( et les filles ) , on n' a jamais été sur la lune ......ah ? vous ne saviez pas ?......

je n'ai pas encore vu le film.
est ce qu'il y'a le passage avec Kubrick ?

Tres belle histoire et les sentiments pour sa fille décédée m'ont touché, le final la dessu etait très beau. Dommage que la mise en scène soit plate. Dans le même genre, le film "Appolo 13" reste indétrônable de part sa mise en scène, sa musique et son histoire bien plus passionante.

un film qui aborde les sujets de la camaraderie et l'homosexualité dans le milieu du travail.

pas nommé dans des catégories que le film méritait amplement ... une honte

C'est limite un scandale que ce film n'ait été nominé pour de plus nombreuses catégories aux Oscars... Meilleur Montage, photographie, montage sonore, voire (en nomination) meilleur réalisateur et acteur... Dans une certaine mesure, dans la lignée de "L'Etoffe des héros"...

Mon dieu, la scène du décollage de la fusé vers la lune, avec cette musique magistral, l'un des plus beau thème de l'année et cela restera une des plus belle scène qui ma été donné de voir au cinéma. Un bijoux. Le cinéma développé de cette façon c'est magnifique. Rien que pour ce moment je vous conseil de voir ce film

3/5
Vision psychologique de cet exploit humain.
Claire Foy est particulièrement convaincante, Ryan Goslin campe un taciturne Neil Armstrong...
Les scènes angoissantes a bord des vaisseaux sont vraiment réalistes.

Je suis globalement déçu par ce film et pourtant il y avait de la matière à exploiter, le voyage sur la lune est un des événements qui a changé à jamais l'humanité, repoussé les limites technologiques de l'homme . Le film est globalement lent, on a l'impression de voir un dépressif faire un boulot banal peu enthousiasmant et surtout le voyage sur la lune est complètement bâclé, attention spoil : il reste 30 secondes et remonte . J'aurais espéré beaucoup plus de plans, un peu plus de temps pour contempler ce magnifique spectacle . Bref déçu 3/5 .

Un peu déçu, il y a une noirceur ambiante omniprésente, dû à l'histoire, qui en rebutera certains. Un peu de lumière dans la réalisation aurait contre-balancé cette lourdeur dramatique. Je crois que Gosling ne sourit qu'une seule fois dans tout le film. Cela dit il est excellent mais comme à son habitude, peu démonstratif dans ses expressions. C'est un film à voir, impressionnant voir stressant par moment, mais malheureusement trop sombre.

Biopic intéressant , bien développé......le film dure 2 heures 20.....les scènes de la lune sont sublimes......4 étoiles...!!!!

après le virevoltant La La Land, D. Chazelle s'attèle à retracer l'épopée de la conquête spatiale américaine jusqu'à ce jour historique de juillet 69. les 8 années qui précèdent Apollo avec la compétition contre les russes, les essais, les échecs, les critiques de tels projets couteux et surtout la vie de Armstrong. en effet, la vie de famille et la vision de l'astronaute est mise très en avant. le film est tout de même long et manque de variation mais les images de l'aventure lunaire ne peuvent qu'émerveiller.

L'agence spatiale américaine, la NASA, remplit ainsi l'objectif fixé par le président John F. Kennedy en 1961 de poser un équipage sain et sauf sur la Lune avant la fin des années 1960 dans le but de démontrer la supériorité des États-Unis sur l'Union soviétique mise à mal par les succès soviétiques au début de l'ère spatiale dans le contexte de la guerre froide qui oppose ces deux pays. Ce défi est lancé alors que la NASA n'a pas encore placé en orbite un seul astronaute.
Le projet aboutit grâce à une mobilisation de moyens humains et
financiers considérables
qui permet à l'agence spatiale de rattraper son
retard sur le programme spatial soviétique puis de dépasser celui-ci. Wikipédia.

Un peu gavé, j'ai coupé la transmission avant l'alunissage.

Raconter une histoire dont on connait déjà la fin est toujours difficile.
Ici le pari est largement réussi.
Très bien réalisé, immersif et prenant lors des scènes dans l'espace mais un peu désincarné et trop froid a d'autres moments.
4/5

Bof, les effet sonores et certain plan lunaire sont très jolie, après l'histoire de sa fille ou de l’épouse de l'astronaute, j'ai pas trouver sa très passionnant quoi...(faut toujours qu'il nous montre la vision du coté des épouses alors que bon ont s'en fou un peu)...

Quand as Gostling c'est simple, c'est un vrai robot digne d'un Terminator et cela dans tous ces films, certainement pour sa que je l'ai bien aimer dans Blade Runner, il est fait pour jouer un Robot.

Egalement les scènes avec des plans rapprochés sur les visages où la camera qui arrête pas de bouger, je déteste cette façon de filmé je trouve que sa fait très serie B et que sa gâche un peu tout. Enfin...certain plan dans l'espace sont magnifiques, pourquoi à ton l'impression que les scènes sur terre sont tourné avec un iphone ?...

Bref pour résumer les scènes dans l'espace et les effets sonores sont chouettes, le reste ne vaut pas grand chose, ont n'est loin d'un Appolo 13 par exemple même si le film ce veut un peu moins fiction.

Je ne comprend pas pourquoi Neil a 2 garçons à la maison, mais que lorsqu'il pense à ses enfants depuis la lune, c'est un garçon et une fille ??? Est-ce qu'il hallucine ?

Un biopic intéressant avec une histoire captivante mais une mise en scène avec trop de longueurs, un manque de rythme et un final pour ma part "bâclé" : quelques minutes seulement.
Un film qui oscille à se fixer entre la bio, le documentaire et l'histoire et peine au final à convaincre pleinement. Apollo 13 (hors fiction) est d'une toute autre qualité scénaristique.
En bons points : plans audacieux, interprétations acceptables, effets sonores impressionnants, visuels sympas.
Coté musique, Hans Zimmer aurait été le bienvenu ... 3.5/5 !!!

Mouais. Pas convaincu, en fait...
J'apprécie le très bon travail de montage, et un fabuleux boulot sonore. J'ai plus de mal avec la caméra de Chazelle, qui resserre ses plans au point qu'on a souvent l'impression qu'il manque un bout de l'image. Ça accentue le côté immersif de cette aventure vue à hauteur d'homme, et son aspect anxiogène; seulement ça finit par faire un peu artificiel. En alternant avec des plans plus larges et plus contemplatifs, le cinéaste donne parfois l'impression qu'il a eu du mal à choisir comment filmer son récit, au risque de le faire paraître un peu désincarné.
D'autre part le jeu très intériorisé de R. Gosling commence à montrer ses limites, il serait temps que cet acteur se renouvelle un peu. Il n'est pas toujours aidé par une direction d'acteur en général qui semble volontairement très froide, pour un résultat inégal, parfois presque éteint...
Bref, ça ne manque pas d'une certaine audace formelle. Quelques séquences sont vraiment intenses. Mais le film s'étale un peu paresseusement, et compte un peu trop sur son cahier des charges de film auteuriste.
Au final, même si l'ensemble est particulièrement soigné, il ne marquera pas durablement ma mémoire, à part quelques brefs passages, dont évidemment les premiers pas sur le sol lunaire, magnifiques.

Un bon film qui se regarde pour sa réalisation impeccable, pour son montage hors norme, pour son côté émotion bien retranscrit avec une belle B.O et surtout pour le jeu d'acteur de Ryan Gosling, après le reste c'est bien mais sans plus, j'ai jamais était trop fan de ce genre de film.
Disons que cette biographie est quand même intéressante et importante à voir mais c'est l'un des faits réels qui me captive le moins.

3,5/5

Film à voir, bien réalisé mais pas passionnant ! Des longueurs ...et je trouve toujours que Jason Clarke a le charisme d'un bulot !!!

Ce qui donne de l'envergure à ce film c'est son poids historique hors norme , et c'est vrai que quelques plans valent le détour . Gosling , même sil est bon , ne me parait pas le meilleur casting .C'est du bon boulot mais ca ne vaut pas de sortir son tapis pour faire sa prière. 3,5 . Car lui mettre 4 le mettrait au même niveau que certaines grandes réussites . J'ôterais le terme "grande" pour ne garder que "réussite"

Loading...