Le Passé

Le Passé

COMMENTAIRES

Bérénice Béjo est juste magnifique dans ce film , quant au film lui même c'est un drame psychologique très bien maîtrisé , quelques longueurs , mais il reste de très bonne qualité , très bien réalisé et interprèté 4/5 ...

une histoire un peu désolante j'accroche pas aux films des dépressifs à Cannes pas trop bien disons 2/5
http://lecinemaleplusmarqua...

Bonne interprétation des comédiens sur un sujet grave, mais ça fout le moral à zéro, pour ma part l intérêt du cinéma est de divertir par les temps qui courent.

Film en demi teinte. Je m'attendais à bien mieux surtout au niveau du scénario, je m'attendais à un énorme secret pour que cette famille soit si déchirée et j'ai été un peu décu à ce niveau là. Mais malgré tout cela reste un bon film et les acteurs sont très bons. La dernière demi heure est nettement mieux que le début. Une mini déception

Un film souvent brillant, aux personnages attachants...mais qui semble également rebuter certains spectateurs. En ce qui me concerne, j'ai beaucoup aimé la justesse dans le traitement du sujet, le role de la dialectique, la finesse et l'intelligence psychologique, le contraste entre les attitudes des enfants et des adultes... Je suis rentré dans le film et n'en suis ressorti qu'à la fin ! 4/5

Un film dur, touchant superbement interprété.
5/5

Le genre de film où on éteint au bout de 5 min en se disant moi aussi j'ai des problémes...

Récompensé à Cannes, Le Passé semblait être un drame poétique et bien réalisé sur la réalité de la vie. Malheureusement, j'attendais encore que le film démarre à la fin de la séance. "Madame le film est terminé, vous pouvez quitter la salle", ah mince...vous êtes sûr ?
Le Passé semble fixé dans le temps du début à la fin : l'intrigue n'avance pas, on a l'impression d'être dans une éternelle introduction. Le film est intéressant dans ses quelques scènes puissantes en émotion mais celles-ci se finissent toujours par un gros point d'interrogation et finalement rejoignent les autres scènes d'exposition du film. Le film est réaliste, les acteurs sont excellents mais c'est lent, lent, lent. L'intrigue ne mène nulle part, on a l'impression que Le Passé est un extrait ennuyeux de la vie d'une famille déchiré. On nous promet un drame intéressant mais l'histoire est si éloignée de nous (on débarque réellement) qu'on a du mal à s'émouvoir malgré l'extraordinaire prestation de Bérénice Béjo. Le Passé pêche là où La Vie d'Adèle avait excellé : il nous présente la réalité mais n'arrive pas à nous intéresser, à nous entraîner avec lui, à nous faire ressentir quelque chose, à permettre l'identification, à nous prendre pas surprise. La fin n'arrive même pas à redonner du souffle au film.
Le réalisateur de Une Séparation signe un film qui n'a ni queue ni tête. Dommage tellement dommage car c'est bien réalisé et bien joué, l'ambiance est là mais c'est incroyablement vide. Une grosse déception, 2,5/5

Film survendu. Je ne le trouve pas médiocre, bien au contraire, c'est un bon film à la française comme on sait si bien le faire... mais voilà je m'attendais à prendre une claque sur les dessous de l'affaire et au final ça casse pas trois pattes à un canard unijambiste et boiteux...

je suis passée complètement à côté ! de très bons acteurs, mais c'est lent très lent...je ne me suis pas du tout attachée au sort des protagonistes, en fait je crois que les non-dits d'une manière générale ça me saoule d'emblée !

Je suis en retard mais je l'ai enfin vu !
Mon Dieu la claque que j'ai pris... Film superbe, poignant et tellement puissant. Le casting est exceptionnel avec une Bérénice Bejo (qui est l'une de mes actrices préférées) bouleversante, totalement crédible dans son rôle qui vous déchire le coeur. Bérénice est, pour moi, la meilleure actrice, actuellement, en France. Une interprétation fantastique de sa part. Le Passé m'a pris aux tripes, du début à la fin. Probablement l'un des films les plus poignants que j'ai pu voir.

je regrette que le metteur en scène n'ait pas choisi les acteurs du film "la séparation"
j'avais aimé le premier acteur :il ressemblait mon fils alexis et quand j'ai vu la bande annonce à la télévision ,j'avais cru qu ' ilavait bien appris leôa

Vraiment nul. Asghar Farhadi m'a habitué a beaucoup mieux ! Le film traine en longueur, le scénario manque d'originalité. Dommage !

Le Passé suit Marie de Bérénice Bejo, comme elle tente de jongler entre son amant actuel (Samir Tahar Rahim ) et son ex-mari (Ahmad Ali Mosaffa) qui lui rend visite pour signer des papiers de divorce au cours des quelques jours particulièrement mouvementées. Comme ce fut le cas avec le précédent film de Farhadi " une séparation", la progression se passe à un rythme délibérément et manifestement méthodique qui accentue son atmosphère d'authenticité - avec une tranche de vie du film perpétué par une demi-heure d'ouverture qui est presque entièrement dépourvu de contexte (le spectateur est forcé de suivre les choses par inférence et des bribes de dialogue). Les bonnes performances vont d'un long chemin vers le maintien des choses intéressantes et plus ouvertement des étirements sans interets. Il est tout aussi clair, cependant, que le film commence à être manifestement à bout de souffle dès qu'il dépasse un certain point, quand Farhadi, à un degré de plus en plus exaspérant, souligne les circonstances entourant la maladie mortelle d'un personnage secondaire .
L'inclusion de plusieurs instances du mélodrame n'a certainement pas arrangé les choses, et c'est le cas, par conséquent, devenu pratiquement impossible de trouver quelconque intérêt ou sympathie pour les différents personnages qui cimente Le Passé on fini par s'ennuyer 2.5/5

De bons acteurs et une bonne réalisation, mais une histoire qui m'a moyennement accroché.

Je suis une fan absolue de Asghar Farhadi y a photo !
On reconnait sa pate, ses films ne ressemble à aucun autre.

A voir sans tarder l'ensemble de ses films de l'excellent ''à propos d'Ely'' à celui ci !

Un film intriguant qui au final ne révèle que des secrets peu intéressants.
Bérénice Béjo en femme hystérique et caricaturale, n'ayant aucune prise sur elle-même, violente, fumeuse en étant enceinte ... récurrent chez Farhadi où les femmes sont des folles face aux hommes droits et valeureux. Pas une seule note de musique pendant le film, c'est austère, moche, ça fait cinéma intello tendance misogynie sourde, cinéma qui se regarde ... je me regarde, tu te regardes, on se regarde ... le nombril

Déjà inspiré par le même thème avec LA SÉPARATION, le réalisateur iranien est sans conteste un maître de la direction d'acteurs et sait installer les ambiances et les non-dits. Cependant, LE PASSE me laisse un petit goût étrange de frustration, trop long, trop nombriliste, un peu artificiel même... Plus touché par l'excellent A PROPOS D'ELLY, je n'ai pas été bouleversé autant dans ce long-métrage où les acteurs, tous impeccables pourtant, ont quelque chose de désincarné. dommage...

Quelle beauté, quel réalisme ! Des prestations d'acteurs succulentes, on approuve tout de suite le prix d'interprétation féminine pour Bérénice Bejo ; Tahar Rahim continue de choisir les bons rôles pour nous faire découvrir toute la richesse de son métier d'acteur, et n'oublions pas le petit "Fouad" qui offre un jeu impressionnant et remarquable pour son âge. Avec des dialogues prenants qui ne manqueront pas de nous attirer dans le fond de cette histoire, on assiste à un drame familiale où toutes les sensations émotionnelles nous explosent en plein visage. Je m'attendais simplement à une intrigue plus originale sur ce "secret du passé" (il faut bien trouver un bémol), mais devant la qualité du film, je fais abstraction.
Asghar Farhadi retranscrit des facettes de la vie réelle sur grand écran avec talent. En un mot : Captivant !
4/5

Ce film est une pure merveille, Asghar Farhadi est décidément un grand réalisateur, sa mise en scène est a couper le souffle !! (ceux qui n'ont pas aimé ne savent pas apprécier le vrai cinéma, ceci dit tous les gouts sont dans la nature)

Bravo au petit" Fouad"!Je lui predis un grand avenir dans le cinema!!
Sinin j'ai ete tres decue par la fin,j'ai senti que ca trainait un peu,mais j'ai qd meme beaucoup aime..sauf la fin

Asse déçut quand même le scénario entre dans une grosse boule de nœuds et au final ne sait s'en dénouer et sa n'en finit jamais.

Sans intérêt. On reprend les codes des films français mais on transpose les problèmes existentielles des habitants des grands appartements blancs du 16ème arrondissement aux minorités du 19ème et de Sevran.

beaucoup de déception après avoir vu ce film relativement mal construit avec une première partie interminable et un dénouement final quelque peu alambiqué. Sans charme et d'une froideur sèche, cette histoire n'a pas la force et le questionnement que suscité "une séparation"

Un film qui interroge gravement sur l'utilisation d'internet par les ados. C'est très bien joué, très bien réalisé.

Un peu en dessous de la réussite de "la séparation", mais quand même un grand talent de ce réalisateur. Berenice Bejo mérite son prix à Cannes.

Merci beaucoup à Samuel qui m'a décrite la fin du film, malvoyante, je n'avais pas vu la réaction de sa femme.

voir ce que nous voyons dans la vie..... sur écran, déprimant!

Le passé est un film magnifié par ses interprètes. L'acteur principal qui a l'intention de divorcé est sensationnel. Il aurait mérité le prix d'interprétation pour sa brillante prestation. Tous les interprètes sont bons. Ils expriment leurs sentiments : le divorce, le deuil, le suicide, le coma sont des thèmes traités dans ce gros mélo mis en scène avec efficacité par le réalisateur. La musique est assez belle. Le film raconte la vie tourmentée de ces personnages.

Je l'ai trouvé moins bon que les précédents films de Farhadi. Trop convenu, trop grosses ficelles, et surtout trop déprimant. On est loin de l'originalité d'Une Séparation.

Ce réalisateur a un talent fou pour raconter en toute simplicité les histoires les plus compliquées, bravo!!!

j'en resterai au commentaire, je n'ai pas imaginé comme ça seulement si le cinéma montre à peu de choses près ce que la vie de tous les jours est vécue, moyen. c'est trop long, ça manque d'intrépides, de vives actions.... j'ai voulu voir bérénice, je suis déçue.

Asghar Farhadi nous offre un mélodrame tendu et troublant construit de doutes et de nostalgie. Ma critique en googlant : "Le Passé Ted sifflera 3 fois".

une grosse surprise, moi qui ne connaissait pas le travail de Farhadi!
pas étonnant que le film ait tapé dans l'oeil de Spielberg, le mensonge et les familles recomposées (remember arrete moi si tu peux)

un scénario solide, une mise en scène sobre au service d'acteurs plus incroyables les uns que les autres, adultes comme enfants...Berenice Bejo extraordinaire de talent (et de beauté ^^)
vraiment une belle surprise, moi qui avait peur de me faire chier

4/5

Après une série de films tournés dans pays natal qui furent surprenants, Farhadi se lance vers l'inconnu en tournant en France et il réussit à transporter miraculeusement sa maitrise prodigieuse de l'espace. La censure est au rendez-vous pour ne pas avoir des répercussions (ex: la scène de la baignoire avec la pudeur, la sensualité n'existe pas) et on s'en moque comme il Farhadi le compense avec la prestation de son équipe qui s'adaptent vite. Une histoire simple qui se renforce de petit à petit au fil des secrets qui explosent au grand jour et on se demande s'il n'y en a pas un peu trop comme on finit avec des maux d'estomac. Un film remplit d'émotion qui saura toucher les personnes au grand coeur. Tournez la page sinon à force de se remémorer le passé qui vous hante chaque nuit il finira par éclater.

Le passé est drame captivant. Asghar Farhadi a une aptitude rare celle de savoir raconter et mettre en scène des histoires qui paraissent banales. Son art est de créer et de tisser une atmosphère psychologique dramatique qui augmente image par image. Le film repose essentiellement sur l'émotion brute de ses acteurs. C'est fascinant, j'en ai pas perdu une miette tellement c'était intense comme un excellent thriller. Bérénice Bejo & Tahar Rahim un duo qui confirme et Ali Mosaffa très bon. Bref du grand cinéma !
:www.jeanclaudematthey.com

Ma critique en googlant "Christoblog Le passé". Bien mais un peu décevant.

@legrosetienne je suis entièrement d'accord avec toi!
Personnellement j'ai trouvé ce film magnifique, j'ai même souvent eu les larmes aux yeux, et la fin est absolument déchirante.

Ca parle, ça parle, et ça tire la tronche non-stop, dans un scénario très artificiel. Qu'ils écoutent un peu de musique, ça les détendra.

Bérénice Béjo => envie de le voir (convaincante dans OSS117 et Meilleur Espoir Féminin...)
Que 4* => je lirai les critiques pour voir où est le hic. Pas aujourd'hui. Désolé.

*** (La curiosité a été la plus forte => je suis allé lire les critiques 4* le jour même. En fait la plupart donnent 4,5* et sont élogieux => j'irai le voir ; d'autant que plusieurs d'entre vous complimentez d'autres acteurs de la distribution, que j'ai maintenant hâte de connaître.)

J'ai reçu ce film comme ce qu'on appelle une "tranche de vie". Il n'y a pas réellement de début et de fin. A cet égard la dernière image est significative car elle nous laisse dans l'expectative. C'est pour moi un film sur l'incertitude des rapports humains: les anciens époux ne s'aiment-ils pas encore, le nouveau couple est il destiné à durer, la mère est elle réellement mère etc...C'est pourquoi je ne l'ai pas trouvé trop long un seul instant...à la limite j'aurais aimé qu'il dure encore!!
Mais bien sûr on peut ne pas être d'accord avec moi...

Histoire beaucoup trop tirée par les cheveux. Le personnage de Bejo n'a pas vraiment d'évolution. Certaines séquences ne sonnent pas justes. Et il y a quarante-cinq minutes en trop, au moins.

Où ça des rebondissements invraisemblables? Il faut s'expliquer là, le scénario est cohérent mais je veux bien qu'on me prouve le contraire.

A l'ancienne, le scénario beaucoup trop prédominant pour moi, les seconds rôles parfois très mauvais, les rebondissements assez invraissemblables, bof, B Béjo, apporte une lumière à ce film, ouf

j'ai vu le film la semaine dernière et j'ai noté 5 étoiles.
je me suis vraiment régalé.
bravo bérénice c'est vrai mais Pauline Burlet (lucie) et Elyes Aguis (fouad) sont exceptionnels.

Bravo Bérénice. Bien mérité ce prix!!

Loading...