Toy Story 4

Toy Story 4 2019

COMMENTAIRES

Un 4eme opus à la hauteur de la franchise....4 étoiles...!!!!

tres bon..pourtant le 3 etait une fin parfaite pour cette saga mais vraiment parfaite...
et en aillant vu la bande annonce du 4 je me suis dit que c etait peut etre le film de trop...

.et bien non apres avoir vu le film je sais pas comment ils font mais ça reste a un haut niveau...
je le mettrais peut etre un poil en dessous du 3 qui avait une fin encore une fois parfaite
mais en meme temps chapeau au realisateur et aux scenaristes du 4 parce qu ils ont reussi a faire une suite au 3 qui est prenante,touchante,marrante tout ce que l on aime dans toy story
passer apres le 3 etait pour moi quasi mission impossible mais ils l ont fait avec brio...
je sais pas si c est parce que les personnages me touche vu que toy story est un de mes films d enfance préférer..

mais en tout cas toy story est au 4 ieme films et la qualité est toujours top ,je pense sans trop m avancer que c est une exception

on en a deja eu pas mal des suites a des films d animations mais toy story est clairement de loing la meilleur saga d animation
sur 4 films il n y a pas un seul faux pas

J'était de ceux qui étaient déçu qu'on fasse une suite. J'ai eu très peur au début du film, mais je me suis dit une fois le générique de fin là, que l'histoire justifiait bien de ressortir les jouets du placard. J'ai beaucoup ri, j'ai été emmené dans pleins d'émotions, c'était un gros plaisir coupable de retrouver ces jouets.
La conclusion du troisième opus était parfaite, certes, mais et ensuite ? Si Woody a pu être le jouet préféré d'Andy pendant des années et des années, et s'il devenait tout simplement un jouet lambda pour un enfant ? Et que devient un jouet s'il n'a plus d'enfant ? Et puis qu'est-ce qui défini un jouet ? Toutes ces questions ont pu être abordées par ci par là dans les autres opus, mais ici elles sont vraiment au centre de l'histoire.
L'aventure s'enchaîne bien, certaines choses sont un peu random (la bergère qui apparaît comme un cheveux sur la soupe) mais bon, les rencontres hasardeuses sont assez souvent au cœur des dessins animés. Beaucoup aimé la conclusion, qui m'a presque autant ému que celle de la 3 (et franchement je pensais vraiment pas que ça serait le cas). C'était presque trop court, et tous les jouets n'avaient pas énormément de scènes, mais c'était un réel plaisir de retrouver Woody et sa bande.

Je vais le redire encore une fois mais ça me choque vraiment que "Les Cahiers du Cinéma", l'élite de la Critique cinématographique Française ait mit 2/5 à ce film pourtant hautement philosophique et mélancolique, digne d'un Miyazaki et/ou d'un Paul Grimault et qu'à côté....ils aient mit 4/5 à un navet comme "Men In Black 2".
Pour moi, ils n'ont plus aucune crédibilité.
Y a vraiment que moi que ça choque ?

Pas le meilleur en terme de rire et rebondissements mais tout nous mène a une fin terriblement bien écrite et particulièrement émouvante. Quel joli point final. Content que voir que chez Disney il y a encore quelques créatifs qui ne sont pas en état de mort cérébrale. Faudrait les envoyer visite les studios Marvel et Lucas.

Excellent !! Les enfants comme les grand ont adorés.

Pas vraiment fameux comme suite. Complètement dispensable. De nouveaux personnages inutiles (sauf pour Fourchette) et les méchants pas du tout crédible et la fin est un peu perplexe.
Très en-deça des autres, je trouve qu'ils auraient dû s'arrêter au troisième. 2/5.

Domestic:
$395,628,506
43.1%

+ Foreign:
$522,300,000
56.9%

= Worldwide:
$917,928,506

hop le milliard la semaine prochaine !

Le film n'est pas mauvais du tout. Perso, je le classerai même 2ième dans mon top de la saga derrière le 3. Mais bizarrement, j'aurai quand même préféré qu'ils s'arrêtent au 3 qui clôturait la "trilogie" de la plus belle des manières. Cette suite, aussi agréable soit-elle, n'apporte pas grand chose à la mythologie.

Domestic:
$375,533,349
43.7%

+ Foreign:
$483,900,000
56.3%

= Worldwide:
$859,433,349

hop là !

bon à priori il battra Toy Story 3 !

C'est le film de trop. Pas un mauvais film du tout (il est très beau, il est drôle, ça reste du pur Toy Story), mais le film cherche à apporter une conclusion à une saga qui en avait déjà une. Et c'est une mauvaise fin qu'il apporte, en plus.

ATTENTION, risque de SPOIL.

En gros, tous les problèmes se résument à l'histoire.

Tout d'abord, Toy Story 4 recycle les idées des films précédents. La question de la vie d'un jouet sans enfant avait déjà été abordée dans Toy Story 3. Le film se veut comme une fin, or Toy Story 3 était déjà un film de conclusion. Tous les événements du film se sont déjà produits dans les précédents.
- Woody qui explique à Fourchette que c'est un jouet? Fait dans Toy Story 1 avec Buzz.
- Woody se perd et son enfant le recherche? Idem, c'est la base du 1er film.
- L'antagoniste blessé par un enfant? C'est Lotso, ça. Cela dit, Gabby Gabby n'est pas un copié-collé non-plus et son personnage était vraiment intéressant.

Mais ce n'est que le moindre des problèmes de ce film. Le problème suivant, c'est que le scénario est complètement décousu, ce qui crée un manque de build-up qui rend l'aventure... plate.
- D'un côté, on a l'histoire de Fourchette, créé par Bonnie, qui apprend qu'il est un jouet. L'idée est de montrer que n'importe quoi peut devenir un jouet pour un enfant, grâce à son imagination. C'est très beau, malheureusement, ce personnage est complètement inutile au reste.
- D'un autre côté, on a l'histoire de Gabby Gabby, vieille poupée dont la boite vocale est cassée. Elle souhaite impressionner une fille, mais pour ça, elle a besoin d'une boite vocale neuve.
- Enfin, on a l'histoire de la Bergère, qui s'avère vivre dans la zone où le film se produit. Woody tombe sur elle et apprend qu'elle vit sans enfants depuis des années.

Les liens entre ces différentes histoires... sont extrêmement fins. La plupart des liens sont soit artificiels, soit absurdes.
- La Bergère s'avère vivre exactement là où Woody cherche Fourchette : complètement random.
- Gabby Gabby veut la boite vocale de Woody et kidnappe Fourchette pour le forcer à venir : vraiment cool, mais j'ai du mal à croire que Gabby Gabby n'ait pas réussi à trouver une vieille boite vocale dans une vieille poupée dans ce magasin d'antiquités dans laquelle elle vit. Enfin quoi... c'est un magasin d'antiquités!

Donc non seulement les liens sont très fragiles (quasiment inexistants), mais en plus, cette dispersion rend l'aventure très plate. Tous les autres Toy Story ont un build-up qui mène à un climax. Ce n'est pas le cas ici, où des scènes sans lien s'enchainent sans montée de suspense.
On passe de Woody qui rencontre la Bergère à Buzz qui fait le clown. Puis on enchaine sur les personnages secondaires qui retiennent le camping-car, et on passe à Fourchette avec Gabby Gabby. Et ainsi de suite jusqu'à la fin du film.
C'est vraiment ce point-là qui détruit complètement l'histoire à mes yeux. Le dernier acte des précédents Toy Story me coupaient régulièrement le souffle, celui de Toy Story 4 me fait bailler.

Ensuite, il faut qu'on parle de Buzz. Buzz est le second personnage principal de la franchise. Sa relation avec Woody a toujours été au centre des films, et Toy Story 3 faisait un travail remarquable pour montrer leur alchimie, grâce à tous ces dialogues d'adieu tout le long du film. Dans Toy Story 4, Buzz a sa propre histoire! Sauf qu'elle est débile, complètement superficielle, inutile au reste de l'histoire, et vu que Buzz vit son histoire quasiment en solo, il n'y a quasiment aucune alchimie entre lui et Woody. Ou même avec n'importe quel autre personnage.
Après c'était drôle de voir Buzz écouter sa "voix intérieure", mais... le personnage mérite tellement mieux. Sans compter que ça rend l'histoire encore plus décousue, vu que l'intrigue de la voix intérieure de Buzz n'a aucun lien avec le reste.

Enfin, parlons de la fin. Toy Story 3 présentait la fin du cycle de vie d'un jouet.
Parlons donc un peu de la réalité. Que faites-vous de vos jouets quand vous arrêtez de jouer avec? Vous les rangez dans un tiroir/coffre/boite/... Puis un jour, il faut vous en débarrasser. Soit vous les donnez (à un petit frère, à un voisin, à un jeune ami, ou vendu sur Internet), soit vous les rangez dans le grenier/le garage/..., soit... vous les jetez, et ils finissent par être détruits à la décharge.
Toy Story 3 présentait tous ces aspects de la fin d'un jouet. C'était la fin. Le but de ce film était de présenter la fin de vie d'un jouet, et il faisait exactement ça, se terminant sur cette note magnifique de "l'héritage", Andy donnant ses précieux jouets à Bonnie. C'était la fin.

Avec Toy Story 4, Pixar décide de piétiner complètement l'idée même de Toy Story 3, remplaçant la fin symbolique de la trilogie par une fin mielleuse déjà vue mille fois ailleurs. Sans parler de l'absence de fond dans cette fin-là. Donc, d'après Toy Story 4, un jouet peut... finir sa vie en couple dans un parc d'attraction? Mais bien sûr.
Là encore, je rappelle que dans Toy Story 3, on présentait les fins logiques d'un jouet. Il traitait de cette idée de façon pertinente en rapport avec la vie d'un jouet réel. Or, dans la réalité, un jouet qui finit dans un parc d'attraction finit forcément par être soit donné, soit jeté (les idées justement présentées dans Toy Story 3).
On ajoute que la relation entre Woody et la Bergère est sacrément vide, ce qui descend aussi cette fin.

En résumé, Toy Story 4 est du mauvais recyclage, complètement décousu, qui remplace une fin magistrale et profonde par un "ils furent heureux jusqu'à la fin des temps" cliché et sans saveur.
Cela dit, tous ces problèmes se résument finalement à l'histoire, et le film reste appréciable pour ses visuels à couper le souffle, pour ses personnages mémorables, et pour ses délires hilarants ^^. Et comme d'habitude, restez un peu pendant le générique de fin!

NUL ! A FUIR ! UN TERRIBLE NAVET ! Ce qui ne va pas ? Quasiment tout ... Les décors moches et invraisemblables , un film qui incite à toujours plus acheter et à ne pas recycler . Aucun gags ne fonctionnent et tout est lourd et poussif . N'y allez pas avec vos enfants : morale très douteuse selon moi alors il vaut mieux évitez de vous infliger ça. Comme d'hab vf catastrophique : Woody et buzz toujours aussi catastrophiques seule qualité du film ? Le doublage de Debouze très réussi . UNE HONTE INTERNATIONALE DANS LA LIGNÉE DES CATASTROPHES PRÉCÉDENTES : LA TRILOGIE TOY STORY LA PLUS GRANDE HONTE DE L'ANIMATION . On est content quand ça s'arrête tellement c'est laid , bête et moche , pas drôle et que le film transmet aucune émotions

non mais on est ou la ? qu'est ce qu'on s'en fiche si c'est juste pour l'argent ou non ,temp mieu pour eux s'ils gagnent non ?? tant que nous on profites et que eux ca leurs rapportent et bien voila tout le monde est content !! pourquoi toujours chercher plus loin bon sang ???...

Bon, même si le film est bon, il n'atteint pas l'épisode 3, la meilleur fin.
Au box office, il n'atteindra pas le milliard comme "prévu".

La seule saga qui garde sa qualitée voir s'améliore d'épisode en épisode

Un chef d'oeuvre ! Très émouvant.. ❤️

Loading...