Avengers: Endgame

Avengers: Endgame 2019

COMMENTAIRES

Très bon film visionné avec Thibaud (le kun) et Adrien (la chose). Merci Marvel de nous régaler autant.

N'étant pas spécialiste ou fan inconditionnel de l'univers Marvel, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier et d'en regarder certains que j'ai trouvé très bons, j'avais par exemple bien aimé "Infinity War" ou Les gardiens de la galaxie, c'était avec engouement que j'attendais ce Endgame, hé ben ma foi j'ai été déçu, trop de longueur, on s'y perd si on ne maîtrise pas comme moi tous les personnages et les différentes périodes abordées dans ce dernier opus, on risque de s’ennuyer assez rapidement surtout que le film dure 2H40.

mention spéciale à l'autre pintade "Captain Marvel" qui, avec son melon surdimensionné, pensait écraser Thanos a elle seule et qui se retrouve, comme les autres, aussi naze face à lui hahahahahahahah

Heureusement qu'au bout d'un an les gens se sont aperçu que le film était nul. Comme quoi le fan service rend aveugle.

Une bonne conclusion à la saga entamée avec Assemble ... perso, il y a trop de fan service et la traine, les effets sont un peu criardes et les frères Russo ont vraiment cramé le film de trucs jusqu’à ce qu’il soit plein à rebord ... c’est du divertissement à la Hollywood, mais pour moi le meilleur resteras toujours le premier ^^’

SPOILERS: Après un Infinity War que j'avais pas mal apprécié, j'attendais de voir ce que Endgame allait donner. Film particulier dans le MCU puisqu'il doit boucler certains arcs narratifs dont celui du grand bad guy Thanos, et ouvrir sur la prochaine phase. Après un carton plein niveau box office, je me dis que je vais peut être assister a du grand spectacle. Au final, ce n'est rien d'autre qu'un énorme pétard mouillé. Le scénario était très prévisible dans les grandes lignes et donc le film surprend très peu. Bizarrement, Thanos a perdu 10000 points de charisme depuis IW, et il ne sert pas a grand chose dans ce film la. Les personnages sont en fait le gros point faible du film. Il y en pas mal, et ils sont quasiment tous mal exploités. Hulk est pas mal ridicule, Captain Marvel ( teasée comme un gros renfort pour battre Thanos ) apparait 5 min au début et a la fin et sert a....détruire des canons... , Thanos fait juste le méchant, Gamora.....? Enfin bref. Au final Ant-Man était le personnage le plus plaisant a suivre. Et pour ce qui est de la baston...rien d'épique. Les combats sont assez mous du genou et pour la plupart pas très bien réalisés, a l'exemple de celui de Cap vs Cap ( qui n'était au passage pas vraiment utile ). Et pour la "grande" bataille finale, c'est exactement pareil. Avec la tonne de personnages a disposition, les possibilités étaient nombreuses pour nous offrir une magnifique séquence, et...ben non. On a un combat qui n'a rien d'épique, rien qui nous colle contre notre fauteuil et qui nous décolle la rétine. Et sur 3h de film, cette fameuse scène de bataille apocalyptique et chaotique ( enfin, c'était sensé l'être je suppose ), dure un peu plus de.... 20 minutes ! C'était très rapide. Étrangement, les scènes "dramatiques" étaient plutôt réussies a l'inverse des précédents films. La mort d'Iron Man en tête, puisque c'est le fait marquant du film ( et celle de Black Widow était...meh ), Tony Stark avec son père... Un petit pavé pour dire que c'est une déception, voire même un petit foutage de gu..... C'est louable de vouloir offrir un film de 3h, mais il doit se passer des choses pendant ces 3h. Et la, j'a l'impression que c'est juste du bavardage pour du bavardage, du fan service a peine masqué pour nous faire dépenser nos billets. Le succès phénoménal du film a tout d'énigmatique pour moi. Bien sur, avec tout l'argent qu'ils ont récolté cette année, Disney est conforté dans sa ligne directrice, ce qui n'augure pas grand chose de bon pour plus tard. Ce qui est fort dommage.

beaucoup de bruit pour rien ,bcp d images de synthèse , trop moche , 3/5

[Avengers Endgame] - 3/5 (Critique AVEC SPOILERS)

11 années et 22 films plus tard, l'heure du dénouement à sonner pour cette confrérie de super héros qui a su cristalliser une fidélisation de plus en plus accrue à mesure que l'engouement autour de cette saga s'accentuait.
Entrant depuis plus d'une décennie dans une ère ou les séries TV ont supplanté le Cinéma avec l'apport de plates-formes de streaming qui se ramifient, avec le dernier en date : Disney +. Les adeptes du petit écran adorent suivre leurs protagonistes préférés au fil des épisodes et des saisons en instaurant un lien fort avec eux qu'ils ne peuvent retrouver dans un film avec ce même degré d'intensité.

Dès lors, Marvel Studios s'est emparé de la ferveur engendrée par les séries TV pour créer ce que personne n'avait fait encore jusque la, créer en l'espace d'une décennie une multitude de films avec un hiatus de plus en plus resserré ( surtout depuis 2012 ) entre chacun d'entre eux pour créer une sorte de format Série en version cinématographique.
Et si les débuts ont été quelques peu laborieux avec des scores enregistrées bien loin des chiffes actuels, MARVEL a rapidement trouvé son rythme de croisière. Quatre ans après son lancement, "Avengers" fracasse la barre symbolique du milliard de dollars de recette, et ne sera que le premier échelon d'une saga qui va graduellement gagner en audience et exploser le box office pour parvenir à déloger "Avatar" de son trône.

Mais après nous avoir ravi avec Infinity war , les frères Russo n'ont pas su transformer l'essai et nous pondent une conclusion assez décevante dans son ensemble, un prisme de l'épique qui se constate de par les notes très élogieuses des spectateurs sans doute un peu aveuglés par ce cérémonial.

Le film se contente de facilités scénaristiques tout du long en dénouant des situations inextricables grâce à des événements providentiels. La ou il se plante littéralement aussi, constat que l'on peut établir sur l'ensemble de la filmographie Marvel, c'est dans l'émotion que certaines scènes sont censés véhiculer. La mort de la veuve noire m'a laissé de marbre, l'interminable conclusion pathos du film également, seul le geste de martyr de Robert Downey Junior m'a procuré une légère émotion fleurée d'une certaine satisfaction, celle de voir mon héros fétiche de la bande se sacrifier une nouvelle fois (remember "Avengers 1" ) pour sauver l'univers tout entier, bien que cette fois il a pris un aller sans retour. Une fin digne de ce nom pour un personnage, et surtout un acteur, qui a su fédérer l'ensemble des fans.

Malgré un léger frisson lorsque l'équipe se réunit au grands complet pour achever leur oeuvre et rompre la destinée de Thanos, et quelques passages amusants : la référence sympathique au Duc Lebrowski ou "l'invisibilité" de Drax, ce Final reste une déception.
Se positionnant davantage comme un film hommage en délivrant un ultime adieu à cette famille de super-héros qui va perdre quelques uns de ses membres les plus éminents, "Avengers : Endgame" brosse dans le sens du poil sa fan-base et se contente du minimum pour notre plus grand regret.

3/5
l'ensemble des critiques du MCU ( et pleins d'autres ) à retrouver sur mon compte

Eh ben.... vu ce déferlement de mauvaise foie je pense plutôt que c'est vous la "petite créature fragile, dépressive et frustrée"

Quelle horreur ! Il aurait fallu s'en tenir à la conclusion du très bon Infinity War. Ce chapitre final est absolument lamentable. Si l'invraisemblance est la substantifique moelle de l'univers super-héroïque de Marvel, cela ne pardonne pas pour autant l'abominable facilité scénaristique de ce dernier opus en tous points risible.
Et malgré les débordements désespérés du scénario pour tenter de réhabiliter nos super-héros blessés dans leurs petits ego, ce film ne réussit qu'à les décrédibiliser davantage et à anéantir leur aura déjà précaire. Car la première partie du film nous dévoile le vrai visage de nos mascottes en latex privés de leurs jouets: réduits à de petites créatures fragiles et dépressives, frustrées de n'avoir plus aucune opportunité pour se donner en spectacle, de n'avoir plus de terrain de jeu pour exploser et cogner, la vie pour eux devient bien terne, ils errent la larme à l’œil et la goutte au nez, sans dignité et sans superbe. Evidemment, plutôt que de confronter nos héros à leur lamentable échec, de reconnaître leur impuissance face à l'inéluctabilité d'une force qui les dépasse de loin, les scénaristes trouvent le moyen de répondre avec compassion à leur complexe d'infériorité camouflé sous les haillons d'un "humanisme de spectacle". Comment ? Beh en trouvant l'aberration qui leur permettra de renverser le cours même de la temporalité. Ben voyons ! Ainsi (attention spoiler) notre génie de service trouve-t-il en quelques secondes, presque d'un claquement de doigts (encore mieux que le gant de thanos) la clef pour propulser nos marionnettes en collants dans le passé, tous simultanément, à des époques différentes et à des points géographiques et spatiaux différents, pour récupérer les bijoux tant convoités, et les faire revenir flambants neufs, pus bronzés et bodybuildés au retour qu'à l'aller. Facile ! Nos héros n'aiment pas la défaite, se sont de mauvais joueurs, et si il faut, la prochaine fois, ils trouveront le moyen de renverser les lois fondamentales de l'univers tout entier pour consoler leurs ego contrariés ! Ils sont comme ça les braves, plus puissants que l’inéluctabilité de l'univers lui-même ! Chuck Norris n'aurait pas fait mieux.
Et finalement, si on laisse le sentimentalisme de côté, très objectivement, ils échouent encore une fois, malgré tout. Pourquoi ? D'abord parce que pour sauver leur présent, ils ont sciemment mis à mal toutes les réalités temporelles alternatives. Ils leurs restent donc l'immense tâche de retourner dans le passé pour corriger le champ temporel qu'ils ont copieusement piétiné, non sans risques, avec leurs gros sabots de super-héros trop forts, en replaçant les pierres dans leurs lignes temporelles respectives. Ensuite parce que malgré leurs tours de passe-passe temporels, Thanos les devance de loin. Ce qu'ils arrivent à créer donc, c'est une situation tout aussi dramatique et au dénouement potentiellement tout aussi tragique. Car notre Thanos, qui n'avait aucun ressentiment particulier envers l'humanité jusque là, échauffé et échaudé, se fait maintenant une priorité d'anéantir l'humanité toute entière. Et nos durs à cuir lui ont facilité le travail car ensevelies sous les décombres du lieu où il se trouvent, les pierres déjà toutes réunies l'attendent sagement, à portée de main. Au final, la Terre devient le spectacle d'une guerre frontale qui risque d'être tout aussi dévastatrice et non sans dommages collatéraux. Ou peut-être Captain Marvel va-t-elle anéantir d'une pichenette le Titan le plus puissant de l'univers, éduqué par la mort elle-même depuis son plus jeune âge. Possible ! ça aiderait bien nos super-héros qui, dans ce volet plus que dans aucun autre, sont dégoulinants d'arrogance et de médiocrité. Finalement il ne sont jamais aussi contents et épanouis que lorsqu'ils ont une bataille à livrer et un ennemi désigné à tabasser. Quoi qu'il en coûte. Sans quoi, ils deviennent alcoolos, animateurs de groupe de parole pour timorés dépressifs, serial-killer international ou encore bouffeurs de pizzas surgelées. Seul héro qui s'en tire avec un peu de dignité au début du film, Iron Man.
Bref, pour ma part je reste sur la conclusion de Infinity War et j'efface de ma mémoire cette daube infâme !

Un coffret Infinity War + Endgame de prévu, pour le moment il n'existe pas

je suis content d'avoir vécu les films marvel au cinéma, j'en suis fier, je raconterai ça à ma progéniture que j'ai vu ces films cultissimes

pour torturer scorcese, rien ne vaut mieux qu'un bon vieux avengers, trop de scènes d'action et de jouissance visuelle pour lui, il as pas l'habitude d'en voir dans ses films héhéhé

Enfin un film Marvel qui prend son temps, qui développe ses personnages, plutôt que de s'appuyer uniquement sur des effets spéciaux. Après la bouillie narrative de Infinity war, où quasi aucun des personnages n'évoluaient, en particulier Cap America ou Black Widow, voilà un film qui, là où on attend une succession de scène d'action, offre un voyage introspectif à chacun de ses avengers originaux sauf Hulk. L'un des meilleurs Marvel avec Winter Soldier et les Gardiens de la Galaxie V2.

Après l'énorme claque que je me suis prise avec Infinity War, Endgame à l'inverse me laisse un peu sur ma faim. Difficile de rivaliser en même temps.. Disons qu'il n'y a que la bataille finale qui fait le film. En revanche, gros coup de cœur pour Doctor Strange, on comprend maintenant pourquoi il donne la pierre dans IW

Avengers : 4/5
Avengers 2 : 3/5
Avengers 3 : 5/5
Avengers 4 : 3,5/5

Pour cette saga : 15,5/20

Oh mais que tout ceci est long et bête. Ceci dit ce n'est pas bien grave, ça m'aurait plus embêté si ça avait été du cinéma...

le passéiste scorcese est jaloux, l'avenir appartient à marvel , que tu le veux ou non

Loading...