Halloween

Halloween 2018

Laurie Strode est de retour pour un affrontement final avec Michael Myers, le personnage masqué qui la hante depuis qu’elle a échappé de justesse à sa folie meurtrière le soir d’Halloween 40 ans plus tôt.

COMMENTAIRES

En fait , Myers reviendra dans 20 ans avec la machette qui lui servira de canne , et Jamie Lee Curtis en déambulateur , ça va saigner à l'hospice !!

Deja vu 100fois ce film, on voit rien ... bref, le twist complètement tiré par les cheveux , franchement tout ce temps pour pondre ce navet , non mais serieux .... 1/5 note sanction obligé

Scenario tres classique mais tendu , MM est toujours autant sans pitié et la BO honnete .... mais .... ils savent qui y a eu Halloween 20 après , nan parce que la faudrait peut etre arretez de prendre trop d'aise sur les séries et faire n'importe quoi avec qmm ( Alien , Predator ... le prochain Terminator qui oublie les autres ....) .
Sinon bon divertissement .

J'ai du mal à saisir l'engouement pour ce film. Y aurait-il une version différente pour la presse ? C'est pas possible autrement ! Le script se résume en 1 phrase: le tueur s'échappe et tue tout le monde qu'il croise. point. Aucune recherche d'ambiance horrifique, ni d'ambiance tout court. Juste des meurtres sanglants qui s'enchaînent et une mamie vengeresse.

michael myers doit se retourner dans sa tombe, c'est long et chiant. Comment voulez-vous que Myers trouve le repos avec ce genre de bouses. Mention spéciale a Laurie strode et sa fille pour l'hommage a Sarah Connor !!!

Mais quelle vaste fumisterie!

mon dieu que c'est nul !!! mais NUL !!! rolala incroyable ce film bidon , a chaque scènes je savait ce qui allé ce passé , pourquoi les gens tombent par terre a chaque fois ? ou des gens teubés ? ou comme par hasard personne des les rues quand la personne prend la fuite dans la ville alors que c'est Halloween et blindé de monde juste avant ! mais c'est quoi ce film de merde sérieux ???!!! des victimes aussi nul , aucunes scènes effrayantes , punaises en 2018 c'est pas possible de faire un putain de scénario et des scènes gores et flippante ? film NUL a CHi..

On retrouve bien l'esprit des premiers halloween dans cet opus. On a vraiment l'impression de voir une suite, et ça donne envie qu'ils en fassent d'autres. Micheal Myers n'a pas perdu son côté diabolique. Même si parfois ça manque un peu d'originalité, ça reste l'un des meilleurs film d'horreur de ces derniers temps.

Un des rares films qui échappe a la destruction d'une licence en 2018 ! Sans être un chef d’œuvre ce Halloween a bien su capter ce qui avait fait la force des précédents opus, et nous en sort une bouillasse pas mauvaise. La fin aurait méritée un meilleur traitement mais c'est déjà pas mal. Si les autres licences pouvaient être traités avec le même respect ce serait bien; Bonjour Predator, Alien et compagnie... 3.5/5

Eviter de troller une licence ca paye bien mieux, la preuve une fois de plus :
The Predator Recette/budget = 60 M
Halloween 2018 Recette/budget = 240 M

Encore un énième halloween sans grand intérêt et sans grand frisson

halloween est une référence marquante des films d'horreur des années 70, créée par J. Carpenter. de nombreuses suites et déclinaisons ont été réalisées depuis et l'on retrouve 40 ans plus tard, sur les mêmes codes, la confrontation entre Mickael et la rescapée célèbre Laurie (J. L. Curtis). pour les puristes, cet énième opus n'apporte rien de plus : sans grande surprise, avec pas mal d'arrangements scénaristiques (espace, lieux, temps)!

Il peut avoir une suite. Car si on voit celui de HL 20 ou soit disant Laurie tue mickael meyers qui décapite sont soit disant frère (Mickael) mais on voit pas qu'elle retrouve sont fils. Donc on pourrait supposé qu'elle décapite (sous le masque) sont fils qui serait muet car mickael lui a mis un sctoch. Donc voila pourquoi la suite sur HL40 qui pourrait avoir une suite comme on le sait le docteur débile voulait comprendre Mickael qu'on suppose mort dans les bras de Mickael sauf qui peut faire de même que celui du HL20. Il aurait mis le masque de meyers pour que celui ci parte. Donc faire croire une fois de plus que mickael serait mort dans la cave brulé. Car il faut bien écouter la fin du générique de cette Halloween (HL) on entend la respiration dans du masque de mickael. un jour on aura Halloween 2000 ans plus tard la réincarnation. Il peuvent bien le faire, avec une hypnose régressive les souvenir reviens, et le jeune (voir fille) sait qui il est et ça revient. il retrouve les arriere, arriere fois 100 des petits enfants et les massacre. un bon nanars bien dodu du futur. :)

N'ayant jamais vu les films précédents j'ai pu regarder cet opus en toute objectivité sans aucune nostalgie, je doit admettre que je ne suis pas fan des films de type slasher mais celui là est particulièrement mauvais. Un antagoniste vide , lent , en aucun cas effrayant ( un vieux monsieur avec une calvitie qui met un masque) des victimes qui n'ont aucun instinct de survie, et pour personnage principale cette vieille dame qui se la joue survivante post apocalypse pour surmonter son traumatisme. Ennuyeux sans saveur , parfois ridicule Halloween est le genre de film que l'on préfère vite oublier 1.5/5

Je suis un grand fan du genre les Halloween , Massacre à la tronçonneuse , Vendredi 13 ou même Freddy... j'attendais beaucoup de cette suite mais je trouve que ça manque d'originalité alors j'ai aimé le film mais à mon goût pas assez Gore y a des scènes qui passent à la trappe :( comme celle des deux flics dans les bois , ou alors on voit peu le massacre car souvent trop sombre ..
pour l'histoire ça reste assez classic c'est du vu et revu depuis 10 ans le tueur s'évade veut retrouver sa tenue et essaie de retrouver celle qu'il n'a pas réussi à tuer 40 pige plus tôt ... on s'attend aux jump scare donc au final très peu surpris .. sinon ça reste un slasher divertissant dans l ensemble ..

Etant fan des halloween, j'ai aimé ce dernier chapitre. On reste dans l'esprit des meilleurs opus.

Bon je m'attendais pas à grand chose, c'est confirmé ! Seule la scène dans la cour de prison donne du relief, le reste est ennuyeux voir risible. Navet + 1 !!!

dans cette suite dite "légitime", il n'y a plus cette sensation de découverte ou cette peur de l'inconnu. Nous savons exactement comment procède la menace et ce qu'elle compte faire. D'où la connerie de faire autant écho au premier film. Il est évident que Myers va s'évader de sa prison (d'une manière aussi floue qu'en 78), va vouloir récupérer ses fringues et son masque et finir par retrouver la femme qui a miraculeusement survécu à ses attaques. Ce qui a défini The Shape comme un des méchants les plus terrifiants de son époque, c'est l'incapacité du public à trouver en lui une conscience, une humanité ou une rationalité. Il arrivait même à être effrayant lorsqu'il se révélait "incompétent" (sans l'effet de surprise, il ne pouvait compter que sur son couteau pour achever les étudiants). Aujourd'hui, il ne surprend plus, tout ce qu'il fait est attendu.

Parce que penser une suite à La Nuit des Masques est infaisable, on ne peut rien dire de plus que ce qui a été énoncé il y a 40 ans, chaque élément fonctionnait sur des astuces de mise en scène et de narration impossibles à reproduire. D'où est venue l'idée pour Halloween 2 de changer de perspective en liant Myers à Strode par le sang. Un sabotage mythologique pour une suite mais aussi une excuse pour exister.Autant du côté des nouveautés que des clins d’œil, Halloween divise. S'il réussit à rendre la famille Strode intéressante et crédible (Jamie Lee Curtis est une nouvelle fois parfaite, quelle tristesse de la savoir si rare au cinéma depuis des années), il contient plusieurs sous-intrigues qui ne servent absolument à rien
(le remplaçant de Loomis, Sartain, qui plonge dans le cliché du docteur taré insupportable)ou qui auraient demandé à être bien plus travaillées.
Les renvois au premier film varient entre le bon et le grotesque
tandis que certains sont du pur repompage des autres opus de la franchise, comme le plan-séquence où Myers s'infiltre dans le voisinage (l'intro de Halloween 2) ou la séquence des toilettes (H20). Quant à l'épouvante, point de terreur à l'horizon, pas même dans le final qui manque d'audace et d'impact (alors qu'il a été reshooté pour être plus sombre que l'ancien).

Halloween est en soi propre, carré et pas trop mal fichu mais est bien ancré dans notre époque, n'arrivant jamais à faire peur et peinant à faire évoluer notre regard d'un classique inégalé. Sont principalement à retenir l'implication de sa star, quelques tentatives louables et de nouvelles musiques géniales signées John Carpenter

Pour moi, c'est la meilleure suite depuis Halloween II (1981). Le film ne réinvente pas le genre mais rend bien hommage au chef d'oeuvre de Carpenter. Pas mal de clins d’œil sympas au film original. Par contre, pas trop fan des deux journalistes (heureusement, pas trop présents) ni du délire avec le Docteur qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Très bon film sinon. 4/5

Navet garanti tout ça pour faire du fric 0/5

Vraiment déçu , trèx déçu 1.5/5 !!!

ça va mais il est vraiment pas assez de gore, il y a déjà eu beaucoup mieux pour un halloween...

L'intérêt de ce film réside moins dans l'histoire elle-même, connue, rabattue, que dans son sous-texte féministe.
Souvenons-nous de "Three Women" de Robert Altman : sans bien sûr atteindre au génie de cette oeuvre indépassable, cet "Halloween" dessine lui aussi en creux le portrait de trois femmes (la grand-mère, la mère et la petite-fille) ayant affaire au Mal (mâle) dont l'incarnation absolue est bien sûr le monstre archétypique Michael Myers.
Les autres personnages masculins sont autant de déclinaisons de la faillite du "premier sexe" : Ray, le mari de Karen Strode et père d'Allyson, pâle incarnation du mâle moyen sans envergure, faisant au début du film des blagues vaseuses qui ne font rire que lui, et dont le rôle se réduit à de la figuration, aux sens propre et figuré.
Le petit ami d'Allyson, Cameron, figure de la traîtrise (il trompe Allyson avec une fille lors de la soirée d'Halloween).
L'ami d'Allyson, Oscar, incarnation des tendances libidineuses mâles, qui prend prétexte du désespoir d'Allyson après la trahison de Cameron pour l'embrasser de force (il ne trouve à son comportement d'agresseur sexuel qu'une excuse des plus sexiste : avoir été "chauffé" toute la soirée par des filles à la fête).
Ensuite et non des moindres, le personnage de Dave, qui de son côté symbolise la lâcheté : par peur, il laisse sa petite amie Vicky se faire tuer par Myers sans intervenir.
Enfin le personnage du savant, le Dr Sartain, archétype du génie masculin dans l'imaginaire collectif, qui s'avérera fou dans son obsession de Myers, à qui il s'identifie et dont il veut percer le mystère de l'âme à n'importe quel prix (y compris le meurtre de ceux qui se mettront en travers de sa route).
Les trois héroïnes se retrouvent donc seules pour terrasser le monstre, et la toute fin du film nous les montre unies dans la victoire et sans homme à leurs côtés.
L'image finale est hautement symbolique : la jeune Allyson tient dans sa main le couteau, l'arme de Michael Myers, emblème phallique du pouvoir. Tout est dit : le pouvoir est désormais entre les mains des femmes, qui se le sont réappropriées collectivement et historiquement, à la seule force de leur rébellion commune.
4/5

Certains crient au scandale de ne pas avoir eu droit à un scénario complexe , de ne pas avoir eu droit à des révélations sur les motivations de Mickaël ...
Quoi ? Après toutes ces années on nous sert un énième Slasher convenus , identique aux opus précédents de la saga ? N'avons - nous donc pas droit à un scénariste digne de ce nom pour nous écrire cette suite tant attendu ? Cette suite parfaite qui rend hommage au premier Halloween , prend en compte de tout les épisodes et nous délivre un Twist Magistral ??
Comme s'il suffisait d'attendre 10 années de plus pour enfin atteindre l'opus ultime ?
Naa naa na ...
C'est d'Halloween dont il est question ici , pas d'un épisode de Saw ou de " la Purge " ..
Que serait Halloween , cette Saga froide et Brutale , si elle devait apporter quelconques réponses sur les motivations du Boogeyman . Que serait -elle si Mickaël devait un jour véritablement mourir ?..
Elle ne serait plus rien , et c'est bel et bien ce que tout scénaristes un tant soit peu proche de l'origine créer par Carpenter aura compris avant même d'attraper son crayon et son calepin .
Rob Zombie a tentait de part le passé , d'écrire une suite complexe a son remake , d'offrir de nouvelles perspectives a la saga et de tendre vers le Thriller .. Résultat ? Il s'y casa brutalement les dents et cessa de réaliser la franchise qui aurait pourtant eu de beaux jours sous sa direction , s'il ne s'était pas écarter du chemin ...
Quand on regarde un Halloween on regarde un Slasher , dans la pure tradition du SlasherMovie .
De la brutalité , une atmosphère , du rythme , une bande son et au final juste du plaisir décomplexé;
Cet opus de 2018 est une troisième suite possible et directe au tout premier Halloween . Plus moderne dans sa mise en scène , avec une Jamie Lee Curtis en forme , un semblant de scénario envisageable , des meurtres brutaux et d'une rare froideur , une bande son toujours aussi réussi et un Mickaël toujours aussi inhumain et inexplicable.
Je ne suis pas vraiment déçu du film en lui même . Et c'est une opus qui sera ravir les anciens, non exigeant, tout comme les nouveaux spectateurs qui découvre cette saga avec ce Halloween 2018 ;
Si David Gordon Green réalise une suite , et c'est visiblement le cas , j'irais la voir mais n’espérez qu'elle soit digne d'un chef d'oeuvre , vous seriez déçu ... Le chef d'oeuvre c'est il y a 40 ans qu'il a été réaliser . .

2/5 tout ca pour ca...asser decu..
j avais lu que les scenaristes au depart voulaient que quasi tout les films se tiennent mais qu apres c etait trop compliquer a ecrire apparemment

et qu ils ont donc decider d effacer toute la saga sauf le premier film. on comprend pourquoi..parce que les scenaristes n ont pas le niveau ..

quand je vois qu ils ont été 3 a écrire ce film alors que c est juste une bete suite de n importe quel slasher...
deja simplement le placement des personnages est foireux ..j ai aussi trouver ce film asser mou...il tue des gens dont on se fout completement ,pas de reel tension...

pour moi cette suite est tres molle...et surtout trop simpliste...
je vois pas l interet de cette suite qui a pris le parti d effacer tout les autres films alors qu il a un scenario ultra basique..
moi je pensais que c etait parce qu ils avaient quelque chose derriere la tete,un fort scenario qui allait surprendre et pour cela fallait ecarter les autres films

ou avec un twist final dans l histoire ..bref n importe quoi..mais non
c est une bete suite avec un scenario qui tient sur une page.. sur imdb ou rotten le film a des bonnes notes je comprends vraiment pas ..
autant je peux comprendre son succes au box offce usa ..parce que la saga halloween reste un classique mais que ce film ai des bonnes notes je comprends pas

Loading...