Mise à Mort du Cerf Sacré

Mise à Mort du Cerf Sacré 2017

COMMENTAIRES

Très bon, j'avais déjà vu son Lobster et s'il y a un humour décalé en moins, le film reste intense et dérangeant. D'une manière des plus profondes.

Trop absurde. Ridicule. Et les cigarettes me font gerber.

Génial!!!captivant du début à la fin...

Lanthimos n'a rien compris à la tragédie et signe un film vain et outrancier.
L'attente du massacre final est bien longue tant les personnages sont inconsistants.

il y en a qui appelleront ça de l'art, comme ceux qui exposent des bidets ou des moitiés de vache ...
impossible de finir ce film sans intérêt.

C'est fou comme j'ai trouvé ce film purement et simplement... captivant.

Impossible de détacher mes yeux de l'écran pendant les deux heures du film, à écouter parler les personnages de leur voix qui paraît monotone et dénuée d'émotion, à regarder ces plans très longs, fixes, à adorer ces ambiances grinçantes et sombres.

Je ne peux que le conseiller à ceux qui sont assez ouverts d'esprit pour apprécier un film qui ne se perd pas dans un rythme acharné, mais qui, au contraire, est un peu lent.

Le final du film relève du pur génie selon moi. Grandiose, magistral, je n'arrive pas à le qualifier d'autre chose.

Ce n'est pas vraiment un film d'épouvante selon moi, plutôt un vrai de vrai film psychologique, qui vous emporte avec le jeu d'acteur on ne peut plus singulier (honte à ceux qui ont pus croire que ça relevais d'un mauvais talent d'acteur...) dont font preuve les quelques personnages du film.

A voir absolument, ne serait-ce que pour avoir une vision différente du mot lenteur.

Tout est dans le climat ..glaçant, grincant, malaisant, et surtout surréaliste p*tain cette ambiance ..!! ce film est comme conçut pour etre peçut a travers les yeux de Martin selon moi.. la maniere de filmer, les plans serrés etc le traitement de l'image est à proprement parler anxiogène accompagné de ce 'vide' sonore juste soupoudré de sons grinçant etc ... Evidement ca n'est pas un film lamba à regarder comme un feuilleton ou un blockbuster à la con biensursi l'ont aime pas le film psychologique on passe son chemin et on retourne sur netflix :)

Un tissu d'incohérence, tout simplement ridicule et illogique.
Le mot lenteur ne suffit pas à décrire le rythme de ce film.
Film sûrement destiné aux tordus, comme The Lobster.
1/5 parce que j'apprécie Colin et Nicole malgré tout (0,5 chacun)

J'ai apprécié certaines parties mais je dois dire que ce film est tout droit sortie d'un cerveau tordu.

Au final dans l'ensemble, je n'ai pas aimé le film.

pour moi un scenario original , ça fait du bien et j'ai accroché j'ai même aimé sa lenteur qui apporte un plus , c'est pas toujours le cas 3.5/5

Une narration et un jeu d'acteurs mis en scène.................................qui apporte l'ennui...........................2 étoiles.........!!!!!!

oulala..... moi qui aime pourtant les films atypiques, là c'est le pompon mais un truc completement...inutile. on sent venir la fin, mais elle arrive juste...qques longues, tres longues heures apres.... c'est mou, c'est ennuyeux, c'est mal joué ou mal doublé, surtout pas crédible, bref, pour moi un pur navet, pour d'autres surement le film du siecle......

Après l'excellente surprise de "the Lobster", quel plaisir de retrouver un film de Yórgos Lánthimos. Car que l'on rentre ou non dans l'univers du réalisateur grec, force est de constater qu'il possède une vraie identité à l'instar de Michael Haneke ou Alejandro Jodorowsky pour ne citer que ces deux là. Si ce dernier film n'est pas exempt de défauts, l'atmosphère anxiogène et étrange, La présence inquiétante du jeune Barry Keoghan ( vu récemment dans "Dunkerque") ajoute à la fascination horrifique d'un scénario abscons et pourtant assumé jusque dans son final. Quand les réalisateurs sont capables de sortir des sentiers balisés pour offrir de vrais scénarios aussi originaux qu'ambitieux, le spectateur ne peut qu'être séduit.

Vraiment, vraiment pas adhéré ! Autant métaphoriquement "Mother" est bon, autant ici c'est "stupide". Même en partant d'un postulat très douteux, çà ne le fait pas. Une petite étoile juste pour les acteurs contraints par une mise en scène et des dialogues très mauvais. 1/5 !!!

Tres partagé par ce film particulier de Yorgos Lanthimos qui revient en force après The lobster. Bien filmé mais lent et trop fictif. 3/5

Un film noir et tordu qui va au bout de ses promesses. Une réalisation certes un peu pompeuse, des personnages neurasthéniques l'essentiel du film, et on pourrait lui reprocher un début trop long, l'histoire ne se mettant vraiment en place qu'au bout d'1 h, même si ça ne m'a pas particulièrement dérangé, mais néanmoins un film excellent, dense psychologiquement et sidère par sa perversité.

il ne se passe rien, absolument rien durant les 30 premières minutes. J'ai arrête de regarder, j'en pouvais plus. J'ai peut-être eu tort ? Trop long à démarrer, tant pis.

Inspiré par le mythe d’Iphigénie le spectateur devient le cobaye d’une expérience mêlant le mépris et la compassion pour un personnage dont les conséquences fatales de la faute devront retomber sur un autre
Punition et sacrifice par le biais de l'enfant vengeur, Barry Keoghan est convaincant dans son rôle ( très bon dans Dunkerque également)
La scène du "secret" entre ce père et son jeune fils m'a quand même choquée même dans un tel contexte de perversité . Ce film est une expérience du malsain, aseptisé d'une très belle couche d'un rythme pesant et soutenu , d'une ambiance glaçante métaphorique , on perd un peu les sens on a envie d'avoir une émotion mais le film est fait de cette façon que ben non ...tu es tétanisée par le sacrifice opéré par de bons acteurs, j'ai tout de même largement préféré son film CANINE qui pour moi est un chef d'oeuvre

Je suis en plein visionnage et le temps et loooong....

un film bien barré!

Vous n'en ressortirez pas indemne...

Un film chic et choc faussement brillant et plein de facilités.
Pour une fois, le chien de la famille ne meurt pas.
Rien que pour ça et Barry Keoghan : 2,5/5, mais pas plus.

Ahaha la tête d'Alicia Silverstone sur sa photo d'allociné... l'air figé de dégoût xD

un drame psychologique troublant qui se déroule dans un cadre volontairement aseptisé, avec des dialogues et des postures que le sont tout autant. un scénario finalement peu accessible (dû aux aspects fantasmagoriques) où les atouts sont surtout une ambiance qui se fait de plus en plus pesante et une manière de filmée très élégante. après the lobster un réalisateur qui aime à dérouter le spectateur pendant et après la projection...

Excellent film ! Par contre une petite question :

[SPOIL] Je l'ai peut être rater mais j'ai pas compris comment le gosse les a empoisonner ? Si quelqu'un a la réponse, ce serait gentil, merci ! [SPOIL]

"The Lobster" fut ma première expérience avec Yorgos Lanthimos ce réalisateur si particulier. J'avais apprécié le film même si je l'avais trouvé inégal notamment lors de la seconde partie. Avec "The Killing of a Sacred Deer", il nous fait vivre une fois de plus une expérience bizarre et troublante, une sorte de lente agonie. L'histoire est beaucoup moins originale, elle est même très simple une fois les enjeux dévoilés, mais elle est tout aussi prenante, voire même fascinante. C'est presque étrange d'être aussi captivé par quelque chose de si "banal" voir absurde. On retrouve la patte du réalisateur avec son ambiance particulière, sa mise en scène carrée et sa direction qui bride les acteurs qui donnent l'impression d'être des robots (en vo) ce qui est voulu. Tout ça accentue cet univers très froid dépourvu d'émotions ce qui contraste avec le fond de l'histoire qui normalement devrait faire réagir n'importe qui avec toutes sortes de sentiments comme la colère, la haine, la tristesse ou le doute. Je ne parle pas de l'histoire, car pour moi, ce n'est pas le plus important tout comme la décision finale d'ailleurs. J'ai aimé tout ce qu'il y a autour à savoir la tension dans le récit, l'ambiance anxiogène, la superbe mise en scène ainsi que ce jeu morbide volontairement trop sage. Bref, c'est un très bon film avec des acteurs vraiment convaincants. 4/5

Glaçant et glacé, Mise à Mort du Cerf Sacré confirme tout le bien que l’on pensait du grec Yorgos Lanthimos. Parabole cruelle et surréaliste dans un monde finalement terrifiant, le métrage n’oublie pas pour autant un humour noir salvateur qui permet d’oublier ses quelques longueurs.
Une expérience.

https://justaword.fr/mise-%...

Est-ce que quelqu'un aurait une idée de pourquoi ce film s'appelle ainsi. J'ai beau chercher je ne trouve rien qui explique ce titre. Il y a sans doute une référence que je n'ai pas saisi et qui m'échappe encore !

Loading...