John Wick Parabellum

John Wick Parabellum 2019

COMMENTAIRES

Le niveau zéro du cinéma. Quand je pense que ça occupe une salle depuis un mois dans mon ciné au lieu de diffuser des vrais films avec du sens et une histoire. Il y a les jeux vidéos pour remplacer ce genre de navet.

Pour moi c'est le meilleur de la trilogie . Après je pense comprendre pourquoi sa note descend : le film a été beaucoup plus vu que les 2 premiers en france et beaucoup de gens qui ne connaissaient pas la saga y sont allés et ont vu que un film d'action où ça tire beaucoup ...

Domestic:
$161,315,088
53.1%

+ Foreign:
$142,300,000
46.9%

= Worldwide:
$303,615,088

un joli succès mine de rien !

3,5...pourquoi ?

...et meme quand le film se termine john continu de tirer avec son pistolet a 30 coups !!.....ce truc la va finir dans une game boy...!!...faire gaffe a l´epilepsie !!

c'est voyant ce troisième opus que ca y est j'ai enfin compris ce qu'il me manquait dans la trilogie Dark knight de Nolan pour que je la toruve parfaite. C'est évidemment le genre de combat et de mise en scène des affrontements physiques comme on le voit ici dans les John Wick où ils sont portés à de hauts niveaux. Alors que dans les batman de Nolan malgré je trouve des très bon scénario et une super mise en scène générale du film, je viens de me rendre compte que ce sont les combats rapprochés / corps à corps qui manque vraiment d'impact et d'une mise en scène passionnante, car les autres scènes d'actions (course poursuite, etc) sont carrément réussis dans les batman.
Bref ce troisième épisode est vraiment impressionnant, et le scénario qui reste simple et cohérent sans jamais devenir "simpliste" permet je trouve de garder l’intérêt et la dynamique du film à travers les 3 films.

La note spectateurs descend !!!

Super tout simplement...

Les scènes d'action sont incroyables ! Par contre, le scénario l'est beaucoup moins...

Une tuerie !! Film d'action de l'année pour l'instant ( j'attends rambo last blood 😎 ) Choregraphie au top, bon entraînement des acteurs et des éducateurs canins très pro. ...vivement le 4.

Un 5ème visionnage en 4DX demain aprem, tranquillou quoi.

3.7 ? 138 m de recettes aux states !!!

c'est juste une hypothèse mais winston serait pas le mauvais dans l'histoire
on ne sait pas tout sur lui
on voit que dans le 1er il n'est pas que le directeur du continental
dans une scène avant que John wick arrive il referme une valise rempli de pièce
toujours dans le 1 er on ne sait pas qui a donné l'adresse de john a losef qui voulait voler sa voiture.
je sais que le directeur et john sont amis mais il lui donne certains tuyaux. comment trouver le russe a la fin du 1er
on sait pas non plus quelle maladie avait sa femme
dans le 2 eme il tue a l'intérieur du continental
et winston lui laisse 1 h de liberté
et john lui dit bien
je les tuerai tous
winston oui jen suis sûre.
je vais rien dire du 3 ème
Mais John fait le ménage
est ce que winston a quelque chose a y gagner dans l'histoire
est ce qu'il ce sert de john wick depuis le début ?

J'ai bien aimé mais c'est le moins bon des 3 perso Au début du film quand John est à cheval, il se fait poursuivre par 2 motards, le premier arrive a porté de John et ??? il essaye de le faire tomber mdr, le mec a une prime de 14M sur sa tete et le mec ne sort pas son flingue pour lui tiré une balle, il l'aurait touché a 100% du coup John se prive pas pour lui volé son flingue et le buté ^^ cette scene m'a un peu dérouté ^^

C'aurait pu être un bon film du samedi soir s'il n'avait pas eu la prétention de raconter une histoire autour de ce concept débile - mec vénère prêt à buter tout le monde sur son chemin - pourtant assumé. On se retrouve donc avec un film d'action répétitif - plus influencé par les jeux vidéos que par le cinéma -, aux dialogues crétins, d'une longueur indécente au vu du projet (toute la séquence au Maroc est par exemple nulle et frôle dangereusement le nanar), sans grande originalité mais qui offre quelques moments distrayants - essentiellement l'assaut final.

le meilleur des 3

Aucun intérêt, de la baston pendant 2 plombes, scénario pourri, mauvais acteurs... Énorme déception !!!

Cette semaine, je suis allé voir John Wick : Parabellum. Pour être honnête, pour moi, c'est le meilleur des trois (le premier volet était pas mal et le second mieux que le premier). Il faut avouer que c'est le genre de film où l'on pause son cerveau, car c'est bien bourrin.
Les cascades et les scènes de combats sont vraiment dingues et parfaitement bien chorégraphiées (le combat avec les couteaux au début du film, le combat au Maroc et le combat à l'hôtel). La réalisation est parfaite. Je suis content que ce soit le même scénariste et le même réalisateur pour cette saga.
Après, je le trouve un peu long. C'est dommage de n'avoir pas suivi les titres de la saga, en nomment ce troisième volet : John Wick 3.
Vivement le quatrième volet.

Très bon divertissement, les scènes d'action sont très bien filmées et Keanu Reeves est toujours au top ! Et quel plaisir de revoir Mark Dacascos !

Et sa moyenne continue sa chute...
Je trouve suspect le nombre de comptes à une seule note qui descend le film entre 0,5 et 2 étoiles.
Quel intérêt ? Perso, quand j'aime pas un film, je fais une bonne grosse critique où j'explique pourquoi et je l'oublie vite fait, je ne vais pas créer des comptes pour le pourrir...

selon moi le meilleur des 3. Action au top, les plans et nuances de couleurs sont sublimes très bien chorégraphié. Probablement le film d'action de l'année (j'attend Hobbs and Shaw pour juger) 4/5

Bon, ça y est j'ai réfléchi, j'augmente donc la note de 0,5...ce qui en fait mon 2ème meilleur film de l'année^^.

La première chose qui frappe, avant John Wick, c'est bien la beauté formelle de l'objet. Le film est visuellement magnifique, en grande partie grâce à la lumière, montrant à chaque plan la dualité entre le héros et ses opposants et l'éclatement de la grande Table. Keanu Reevs est toujours aussi charismatique et surpuissant et les combats sont impressionnants, parfaitement chorégraphiés. Le scénario est classique, tout en cohérence et en efficacité. La réalisation, intéressante, laisse les phases d'actions toujours précises et lisibles, mais tend à rendre les gunfights un tantinet répétitifs. J'ai beaucoup apprécié le cameo des deux acteurs de The Raid et the raid 2, prenant la forme d'un hommage à ces deux monstres contemporain du film d'action, rapprochant par la même les mondes des films de genre. La scène de combat final est d'ailleurs superbe, surtout pour son arène, de verres et de faux semblants, illuminée par l'écran, comme un décor de pièce de théâtre ultra moderne. John Wick Parabellum est très bon film, bien au dessus de ses deux prédécesseurs !

Il est vrai que le fait que Parabellum devait être le dernier épisode de la saga témoignait d’une potentielle capacité à savoir s’arrêter avant qu’il ne soit trop tard, et, aussi, laissait planer le doute quant au sort du héros. Mais la démesure est le propre de John Wick, qui a toujours su, jusqu’ici, aller dans l’excès, jouer sur les stéréotypes, être décomplexé, sans jamais être ridicule. Et cela grâce à une vraie maîtrise dans la mise en scène, à une capacité à créer de l’action visuellement attrayante et intelligible, tout en donnant vie à un personnage capable d’être au cœur d’un mythe, un personnage identifiable, charismatique, ce qui n’était plus arrivé dans le cinéma d’action depuis bien longtemps déjà.

John Wick : Parabellum ne trahira pas les attentes des fans et des amateurs. La fin du second épisode laissait présager un troisième opus placé sous le signe du chaos, mettant encore plus dos au mur notre héros, et c’est bien le cas ici. John Wick est fatigué, et ce dès le début du film, et on se demande bien comment il pourra endurer tout ce qui l’attend. Mais si notre héros est épuisé, l’imagination des équipes qui ont réalisé le film est loin d’avoir exploité toutes ses ressources.

Spectaculaires, novatrices, esthétiques, les scènes d’action représentent le principal atout de ce troisième opus qui suit la lignée des deux précédents, ne laissant aucun répit au spectateur sans jamais l’épuiser, grâce à une vraie maîtrise dans leur construction. La caméra vole et virevolte, à l’image des grands films d’action hongkongais, pour situer l’action et la rythmer, plutôt que de se réfugier dans un montage sur-cuté, frénétique et illisible, pour donner une fausse impression de vitesse et d’impact.

On reconnaîtra, certes, que le film n’est pas exempt de longueurs, étant desservi par une intrigue quelque peu cyclique, s’articulant notamment autour de rencontres successives avec les anciennes connaissances de John Wick, permettant aussi d’étoffer l’univers de la saga. Mais, comme les deux opus précédents, l’action est maîtresse, et c’est notamment dans le western, les films de samouraï et les films d’arts martiaux que Parabellum vient puiser son inspiration et offrir ce qu’il a de mieux.

Toutefois, l’une des principales références du film n’est pas forcément là, et elle apparaît au début du film, comme dans le précédent : Buster Keaton. Au détour d’un court extrait de son film, passant dans une rue ou sur un écran, Stahelski donne une place à Buster dans son film, lequel suit les principaux canons du cinéma du génial comique. Chorégraphie des scènes, gestion de l’espace et des décors, utilisation de ces derniers, une endurance à toute épreuve…

Bien que l’on soit loin de la comédie, le fantôme de Buster Keaton plane dans John Wick, qui bénéficie de cette même maîtrise dans la construction des plans, dans la folie de l’action, laquelle reste toujours lisible et fluide. Pour la troisième fois, donc, John Wick était au rendez-vous. On pouvait légitimement partir confiants tant ce troisième opus semblait avoir à offrir, et c’est le cas, celui-ci allant toujours plus loin dans la démesure, toujours plus impressionnant mais jamais ridicule. Divertissement assumé et survolté, Parabellum peut parfois un peu s’appesantir, mais il offre un véritable spectacle haletant et généreux, qui ne se contente pas juste de faire de l’action, mais bien du cinéma d’action, et ça, ça fait plaisir. On en redemande !

4/5

Toujours plus fou et inventif, John Wick : Parabellum est dans la droite lignée de ses prédécesseurs, proposant du cinéma d’action de grande qualité.

https://alarencontredusepti...

Loading...