John Wick Parabellum

John Wick Parabellum 2019

COMMENTAIRES

ça commence par des combats puis des combats et encore des combats.
aucun moment d'accalmie. pour les amateurs du genre.

Dacascos je crois bien que c'est son rôle où il est le plus expressif, il arrête pas avec son humour noir et sa tchatch du début à la fin lol.

CONFIRMER.

La 2éme fois passe toujours aussi bien ^^.

Toujours une petite bombe, et toute la 1er heure est un pur délice (surtout si vous avez enchaînez les 2er d'affiler). Ont est accrochez a notre siège jusqu'au petit moment de répit (de temps en temps). Notamment quand il débarque voir la directrice. Ou a Casablanca, sauf que ca redémarre de plus belle peux de temps après, pour notre GRAND plaisir.

Finalement j'adore tout le dernier acte. Alors oui certes un peux moins inventif par rapport a la 1er heure du film. Mais c'est tellement remplie de bruit et de fureur que ca te redécolle de ton siège. Et puis quel plaisir de voir John y'aller en mode Berserk (a cause des armures), juste jouissif.

Bref le film est un festival d'action et de chorégraphie magnifier par Dan Lausten. Même si finalement la fin n'est qu'un prétexte pour y retourner pour une 4éme fois (le titre aurait du nous titiller "Parabellum")...Bah moi je dit AMEN .

Mais vraiment bonne chance a eux.

4,5/5

(Le meilleur des 3...Mais ptite préférence de coeur pour le 1er).

le film commence bien avec le combat contre le géant mais après ça part en live total avec l'arrivée d'haley berry et ses chiens,et surtout les combats absurdes avec marc dacascos et ses gars à gesticuler de partout avec leur bras lorsqu'ils se battent, dommage

Un petit détail. Ça se passe pas à Casablanca mais à essaouira.

Dobrý film Tento film môžete sledovať v kvalite HDVF na tejto stránke = >> ᵁᴸᵀᴿᴬ21ᴴᴰ.ᴼᴺᴸᴵᴺᴱ

John Wick lundi soir pour moi , puis j'attends la reprise d'Irréversible repoussée au 1er Août tssssssssssss . Par contre Godzilla 2 ça me dit pas plus que ça ^^

Ont me propose de voir Aladdin au ciné (ce soir).
Du coup j'ai poliment refuser, et je vais aller revoir John Wick 3 avec mon pére.
Que voulez vous, je préfère revivre un IMMENSE plaisir que de voir une copie carbone (même si ca peut étre sympa).
Et le week prochain Godzilla 2.

ses sûrement le meilleure film d'action que j'ai vue ! aller le voir ses une tuerie.

Très bon,je m’attendais à une simple chasse à l’homme,et au final c’est bien plus intéressant que ça ! 4 étoiles

Mes félicitations au dresseur de chiens pour cette séquence vraiment bluffante pendant la fusillade au Maroc.

https://www.lemagducine.fr/...

8/10
La promesse d’une fuite en avant désespérée et épique pour la survie de son personnage. Et c’est à peine quelques minutes après cette intense conclusion que débute ce John Wick Parabellum.
Le film gardera l’intensité de ce postulat durant toute sa première heure, enchaînant à une vitesse sidérante des morceaux de bravoure à s’en décrocher les mâchoires. Chad Stahelski, et son chef opérateur Dan Laustsen, on redoublé d’efforts pour offrir une photographie encore plus léchée et esthétisante, qui donne à la réalisation un écrin assez saisissant, mais aussi pour accompagner une mise en scène encore plus brutale et virtuose. Que ce soit dans l’utilisation des décors, l’intelligence du cadrage qui privilégie encore les longs plans à un montage sur-découpé, ou encore la violence des chorégraphies, tout transpire l’ingéniosité.

L’action n’a jamais été aussi inventive et diversifiée, délaissant par moments les fusillades pour y injecter une rixe aux couteaux aux accents cartoonesques, une course poursuite en motos absolument brillante de maîtrise qui renvoie à la folie créatrice des films d’actions hongkongais, ou encore l’utilisation d’animaux pour dynamiser l’action. Et c’est là le vrai tour de force du film, notamment lorsqu’il se lance dans une fusillade de plusieurs minutes, composée de plans séquences dans lesquels se baladent des chiens meurtriers et qui accompagnent les chorégraphies très élaborées de Keanu Reeves et d’Halle Berry.

Impressionnante à regarder, cette scène a dû être d’autant plus impressionnante à tourner. Mais il est un peu dommage de voir le tout s’essouffler dans un dernier acte un peu moins inspiré. Notamment le climax qui reprend le même principe des miroirs et des reflets du second opus, en poussant le concept à peine plus loin. En ça, les deux derniers combats s’avéreront un peu trop mous, là où Keanu Reeves affronte plus fort que lui et où l’on sent que ses adversaires doivent retenir leur coups pour paraître crédibles. L’implication de l’acteur n’en reste pas moins impressionnante, surtout qu’il se retrouve au centre de cascades de plus en plus vertigineuses où il démontre encore son savoir-faire et sa maîtrise des armes.

Halle Berry n’est d’ailleurs pas non plus en reste. Elle s’investit corps et âme dans son rôle, au point d’en voler presque la vedette à son alter-ego masculin lors de la séquence de combat qu’ils partagent, montrant avec crédibilité les fruits de son entraînement. Mais son personnage subira les conséquences du défaut de ce John Wick Parabellum, son écriture. Non pas que les deux premiers films avaient des scénarios sensationnels, ni que ce soit un élément foncièrement important dans ce genre de film, mais ce Parabellum enchaîne plusieurs erreurs que ses aînés avaient su éviter. La première étant sur ses personnages.

Ceux-ci se voient bien trop souvent écrasés au profit de l’action, et on aura du mal à sentir les liens qui les unissent. Dans John Wick 2, on se souvient encore de cette sublime séquence où le protagoniste se voit contraint de tuer une vieille amie ; qui, par son ambiance posée et la précision de ses dialogues, arrivait à faire comprendre le poids de leur passif en quelques minutes à peine. Ici, toutes les relations semblent devenues artificielles, notamment celle qui est censée unir Reeves et le personnage de Berry, puisque ceux-ci finissent juste par énumérer des liens dont on ne ressent plus jamais la force.

Il y a donc un côté expédié qui ressort de ce 3e opus, comme s’il ne prenait plus le temps de s’attarder sur ce qui alimente son action, mais juste sur l’action en elle-même. Même John Wick paraît effacé et subit un développement légèrement incohérent lorsque sa raison de continuer et de rester en vie apparaît finalement assez faible. Il n’est plus qu’un héros lambda de film d’action, et perd ce qui le rendait si captivant. Et cela va de pair avec le traitement de son univers, plus enclin ici à n’être qu’une machine à facilités scénaristiques, même si il accouche pour une fois de très bons antagonistes.

John Wick Parabellum s’avère au final plus une porte ouverte pour la suite, que la quelconque fin d’une trilogie. Et c’est finalement ce qui amoindrit ce nouvel épisode qui apparaît plus comme un opus de transition. Avec le temps de son action limitée, les développements très peu présents ou sa narration en forme d’aller-retour, on se retrouve face à un film qui n’a pour but que de servir l’action, et non pas, comme par le passé, à poser un univers ou développer une histoire. On se retrouve donc face à un épisode qui apporte assez peu à la saga sur le plan narratif, de plus sa fin assez maladroite s’impose comme un point de départ répétitif et peu intéressant pour un quatrième film.

Il n’y a donc pas de sentiment de conclusion ou de satisfaction pour ce Parabellum, mais au contraire l’impression d’une frustration. Par une fin un peu incohérente, mais aussi un climax un peu plus mou et répétitif que le reste. Mais rester sur cette légère déception serait passer à côté de la sève de ce 3e film qui offre avant ça, deux tiers absolument dingues et virtuoses. On aura rarement vu aussi impressionnant et inventif dans le cinéma d’action hollywoodien, et rien que pour cet aspect, John Wick Parabellum s’impose comme un ténor du genre.

Furieux, viscéral et d’une maîtrise isolante, John Wick Parabellum est un grand film d’action où chaque joute et chaque fusillade se transforment en ballets funestes aux chorégraphies majestueuses et au service de jeux de massacres jubilatoires. Plus artificiel que John Wick 2, mais bien plus inventif et abouti que le premier film, John Wick Parabellum ne sera pas le sommet tant attendu de la saga, mais en reste un très bon représentant. Surtout si l’on s’en tient à son action sidérante.

Mais il aurait sans doute été plus judicieux de clôturer l’ensemble en gardant la tête haute, plutôt que se risquer à cette ouverture maladroite qui annonce un éventuel 4e film de manière plutôt répétitive, amoindrissant l’impact de ce Parabellum. De plus, un autre opus ne serait-il pas l’épisode de trop ? Seul le temps nous le dira, mais faire mieux sans se répéter sera assurément un challenge.

jean reno prête sa voix française a Laurence firsburne

Les plans séquences sont tout bonnement démentiel.

Cette scène avec Hall Berry et les chiens! Tellement classe et maîtrisée!

Du très bon film d’action même si je m’attendais à plus intense à la fin avec les 2 boss de la saga The Raid!
Hâte de le revoir!

Ca passe de 4.2 à 4 mais euhhhhh ^^

Bon, j'ai enfin vu John Wick 3
Ma critique
https://www.youtube.com/wat...

Salut, peut-on voir John Wick 3 sans avoir vu les deux autres ?

les scenes de baston sont les meilleurs du genre .. rien a redire , Keanu sait se battre, dommage que l'investissement mit dans scénario soit stupide et mal fait ... 3,5/5
un top film d'action

Qu'importe que le scénario soit cousu de fil blanc, "John Wick parabellum" offre des scènes de baston mémorables, et se révèle très rapidement un summum du film de gunfights... Et honnêtement, c'est clairement ce qu'on demande! Bryan Mills (Liam Neeson) de "taken" peut tout simplement aller se rhabiller. Et en bonus, notons la présence de l'inénarrable Mark Dacascos qui fait enfin un bon choix. Bref, du 'pop-corn movie' comme on l'aime.

j'ai tenu 1h !

John Wick Parabellum est une suite dans la lignée du second chapitre. Misant avant tout sur l’action, le long-métrage de Chad Stahelski a le mérite d’offrir des séquences diversifiées et spectaculaires auxquelles on ne peut reprocher que d’oublier de temps en temps la narration et de souffrir d’un Keanu Reeves pas aussi à l’aise dans les combats que ses opposants. Personnellement, je l’ai davantage apprécié que le deuxième chapitre grâce à une meilleure galerie de personnages secondaires et un excellent humour, mais le premier reste mon préféré.

La critique qui a déjà hâte de voir le 4 : https://marvelll.fr/critiqu...

Meme si certes le scenario est mis de côté ,bien que j’ai fortement apprécié qu’on reparle de sa femme qui est le point de depart en quelque sorte.Mais que c’est jouissif de la tuerie en veux tu en voila a l’arme blanche,flingue,chien,main nue et meme au livre ! Merci Keanu Reeves tout simplement parce que c’est sa que j’appelle un vrai divertissement.

Et voilà, je m'en doutais et c'est arrivé : ce film n'a plus rien à voir avec le 1er opus ( qui était une bombe), des scènes de bastons qui au final ne m'ont pas fait plus d'effets que ça, j'ai trouvé le film long par moment et toute cette tuerie pour pas grand chose. Le 1er était juste fantastique, à la limite du chef d'oeuvre, tout partait juste d'un chien, et c'était vraiment exceptionnel. Le 2ème était bien sans égaler le 1er, mais là le 3ème...

Ah oui et les fonds verts dans le déserts pas ouf non, et la fin je la trouve un peu abusé mais bon... SI vis pacem, para bellum.

Le seul gros défaut est la bo, aucun song pendant tout le film :/

Loading...