Black Snake, la légende du serpent noir

Black Snake, la légende du serpent noir 2017

COMMENTAIRES

Humour irrévérencieux efficace avec un montage rapide garanti sans ennui! Ca vaut le coup d'oeil, si vous avez aimé "case depart", foncez!

J’ai adoré ce « comique « parodie des films d’actions des années 80 et des films de super héros avec en toile de fond la France-Afrique un thème que Thomas aurait bien tort de ne pas dépeindre une fois de plus tellement y a de quoi en rire pour mieux dénoncer... Son rôle de anti-heros lâche, mytho mais heureusement affublé de super pouvoir est hilarant, on se laisse facilement embarqué malgré le rythme effréné, les successions de gag et d’effets spéciaux et surtout on éclate de rire de bon coeur ! J’ai kiffé !

ils ont intérêt à faire demi-tarif en vod dvd blu ray.

C’est vraiment nul

L’idée de base est bonne de parodier les films d’arts martiaux de la grande époque (black mask avec Bruce lee il a le même costume), c’était d’ailleurs une belle surprise pour moi car en y allant je m’attendais à une parodie de black Panther mais plus le film avançait plus certains gags tombent à plat et deviennent lourds, c’est encore le même one man show au final et c’est dommage..

Pas mal, une bonne comédie a l'ancienne. Thomas Ngijol, super en forme. Apres comme Nicky Larson, faut comprendre les gags tres années 80/90.

Très très décevant, ce film est vraiment un regroupement de tous les clichés existants sur les noirs (accrocs au poulet, aux marabouts, aux femmes, violents et agressifs...) sur les blancs racistes, sur les femmes africaines (agressives, tchip toutes les 2mn, intéressées, nymphomane...) les asiatiques maîtres en arts-martiaux, les dirigeants africains corrompus, et j’en passe car je ne suis pas restée jusqu’à la fin.
Ce qui fait qu’une grosse partie des blagues sont plus malaisantes qu’autre chose.
De plus la réalisation n’est pas très subtile avec une bande son un peu à côté de la plaque et qui ne fonctionnait pas du tout avec les scènes liées. Encore un film qui banalise les blagues racistes sous couvert d’humour et de dénonciation maladroite. Je déconseille fortement

Bon, bah voilà, tout ce que je voulais c'était rire et passer un bon petit moment et ça a plutôt réussi.

Malgré sa petite durée, j'ai trouvé que le moment ou le personnage principal devient Black Snake mettait un peu trop de temps à arriver (je reprochais déjà ça à Case Départ).

Ensuite, les décors fonctionnent bien, l'absence de fond vert est plaisant, c'est joli et dépaysant.

Niveau acteurs, Thomas Ngijol fait le travail. J'ai un problème avec Edouard Baer, je ne sais pas, j'ai pas aimé son jeu dans ce film. Rien à dire sur les autres.

L'humour, qui est le point principal du film (comédie oblige😁) ne fonctionne pas toujours notamment dans certains moments trop vulgaires. Néanmoins, il est présent et fait effet quand même à d'autres moments (quand Black Snake essaye de faire des trucs de super-héros et se plante totalement ou alors le Gitan qui est présenté comme un Bad Boy mais qui, en quelque sorte, se suicide).

La dimension parodique (vis-à-vis des films de super-héros) ne se fait pas sentir, mais je ne sait pas vraiment si c'était le but donc...🤷‍♂️.

Les scènes d'action (qui ont le malheur d'arriver après celle de Nicky Larson) usent, à mon gout, trop des ralentis mais elles sont quand même bien réalisées dans l'ensemble.

Bref, si vous n'avez pas aimé les films de Thomas Ngijol, n'y allez pas, vous n'apprécierez sûrement pas. Par contre, si vous voulez passer un moment tranquil et rigoler, vous ne serez pas déçu. 3/5.

je veux bien postuler pour la suite !...

Black Snake V.S Anaconda

Faut-il aller au ciné pour ce film ?

Distribution assez faible à défaut que les bons dieux, Ralph et d autre. On a toujours même après 1 ou plus semaine une distribution aussi bonne.

N-O-N

Vu ce soir, en compagnie de Thomas Ngijol et Karole Rocher (qui répondaient aux diverses questions en étant toujours aussi sympathiques et détendus) :

Black Snake est une comédie "super-héroïque" très sympa et drôle (car oui ce que bon nombre de comédies françaises ont l'air d'oublier),prenant pour canevas le cadre connu de l'origin story et de l'acceptation des responsabilités.

Etant très adepte de l'humour de NGijol ou son comparse Fabrice Eboué, on a ici tout ce qui les caractérise, à savoir un humour de sale gosse où aucune religion, ethnie, sexe est épargné, le vivre ensemble à la poubelle (sans être aussi premier degré dans le discours bien entendu) avec un petit côté OSS 117 dans son utilisation de l'époque et du contexte socio-géographique.

La mise en scène est peut-être assez fonctionnelle et méritait sans doute plus de soin, mais le tout fonctionne vraiment avec des trouvailles d'humour et même l'appropriation des codes du genre (à savoir Zorro, les films de kung fu et un chouilla de James Bond/Johnny English) en transposant le récit dans un pays d'Afrique pauvre.

Karole Rocher (compagne à la ville également) est un très bon contre-point à Ngijol et leurs scènes ensemble fonctionnent à merveille.

Bref, ça passe à une vitesse assez ahurissante, on ne s'ennuie pas et on rit (je pense notamment aux diverses scènes où le personnage principal est en décalage total avec les évènements face à lui, les scènes d'infiltration ou une scène géniale avec Jérôme le Banner)

En définitive, Black Snake est une comédie sympathique :)

"Black snake", "accroc aux femmes", il va y avoir de super jeux de mots...

La vache... Y a Bernard Menez dans le casting... ça envoie du rêve, non ? :D

Une parodie de Black Panther ? 😊

Le synopsis a l'air de déborder d'ambition mais je crains que le film ne soit qu'une énième comédie française sur les différences entre deux communautés.

J'attends une première BA pour me faire mon avis !

On attend ça avec impatience !

En termes de super-héros, Thomas Ngijol est plus qu'à côté de la plaque : https://www.youtube.com/wat...

Loading...