Sale temps à l'hôtel El Royale

Sale temps à l'hôtel El Royale 2018

Janvier 1969. Alors que Richard Nixon entame son mandat comme 37e président des États-Unis, une nouvelle décennie se profile. À l’hôtel l’El Royale, un établissement autrefois luxueux désormais aussi fatigué que ses clients, sept âmes aussi perdues les unes que les autres débarquent.
Situé sur la frontière entre la Californie et le Nevada, l’El Royale promet la chaleur et la lumière du soleil à l’ouest, et l’espoir et les opportunités à l’est. Il incarne parfaitement le choc entre passé et présent. Autrefois, célébrités et personnalités politiques influentes s’y côtoyaient, au casino, au bar, à la piscine ou dans les suites somptueuses. Mais l’âge d’or du Royale est bel et bien révolu.
Dans cet hôtel oublié des riches et des puissants depuis longtemps, un prêtre, une chanteuse de soul, un voyageur de commerce, une hippie et sa sœur, un homme énigmatique, et le gérant de l’hôtel vont se retrouver par hasard… ou pas. Au cours d’une nuit comme seul le destin sait les orchestrer, tous auront une dernière chance de se racheter, avant que l’enfer ne se déchaîne…

COMMENTAIRES

Tous les personnages de ce cast chorale sont bien ecrits afin de nous faire vivre ce purgatoire en demi-teinte qu’on ne risque pas d’oublier

Partant d’un pitch rappelant Identity, Sale temps à l’hôtel El Royale avait tout pour être un excellent film. La première partie est d’ailleurs formidable. Mais l’ensemble finit par se casser la gueule en partant dans tous les sens au point d’alourdir considérablement la narration et trop de personnages sont bof. Fort heureusement, le climax remonte le niveau. N’empêche, ça manque un peu de folie. Celle d’une certaine cabane dans les bois.

La critique fière d’avoir reconnu Ron Swanson : https://marvelll.fr/critiqu...

Film surprenant, un huis clos qui rappelle fortement les 8 salopards de Tarantino, un decor, des musiques vintages, des personnages qui rappellent l'Amerique des années 60-70, j'ai même vu un clin d'oeil au film le canardeur avec le personnage de Jeff Bridges...

C'est long à démarrer et ça souffre d'une filiation très prononcée avec la structure des films de Quentin Tarantino, mais Drew Goddard s'attache vraiment à ses personnages, et avec de grandes performances de Jeff Bridges et Cynthia Erivo, il parvient à livrer un thriller plutôt divertissant.
Ma critique : http://www.silence-action.c...

Pour ceux qui ont vu le film, vous me confirmez que celui qui a été enregistré sur le film brûle à la fin, c’est :

SPOILER !!!!

SPOILER!!

kennedy ??

SPOILER !!!

me donne bien envie .

j'ai passée un bon moment mais le film souffre de pas ma de longueurs surtout au début. l'intrigue est longue a ce lancer et on comprend assez rapidement les enjeux. l'arrivée de Chris hemsworth relance l'intérêt.

ma review : https://youtu.be/OvEDu46bjrc

Un excellent début mais une fin ratée, quel dommage !!! Le film aurait pu être génial mais il reste très moyen. Les acteurs sont très bons, une grosse déception ...

Est ce un mélange entre du Tarantino et le film Identity?

Assez jubilatoire, j'ai passé un bon moment en regardant ce film un peu barré qui m'a un peu fait penser aux 8 salopards de Tarantino

Drew Goddard nous livre un film Tarantinesque qui fait avouons-le très plaisir !

Le suspens, le mystère, les flashbacks, les personnages loufoques et tout les autres ingrédients sont là ! (sans oublier la prestation des acteurs qui est excellente)

Bref très bon divertissement !

Si je devrais le noté je lui donnerai soit un 3,9 ou un 4 sur 5.

eh bien ce retour de Drew Goddard était pas mal du tout !

Réalisation de bonne facture, mise en scène inspirée et référencée, casting très convaincant (Cynthia Erivo la révélation du film, Jeff Bridges toujours aussi bon, Chris Hemsworth à contre-emploi total, Jon Hamm toujours aussi savoureux et Dakota Johnson qui nous montre que 50 Shades c'est déjà loin derrière elle), et surtout une ambiance de mystère vraiment passionnante..

C'est simple, la 1e partie est très réussie, avec un Hotel El Royale aux accents 80's prononcé qui est presque un personnage à part entière.

Le film est très verbeux, et on se plait à se demander ce qu'il va se passer dans chaque chambre, quelles sont les motivations des divers protagonistes et quel est leur passé.
Sous ses accents de Cluedo, chaque élément est très bien distillé,incorporant également son lot de flash-backs pertinents (à 1 ou 2 exceptions près où ces morceaux auraient dû être mieux placés pour faire corps avec l'intrigue de manière plus subtile et organique)

Malheureusement, passé un certain évènement en milieu de film, le tout se recoupe de manière plus mécanique et parfois attendue, alliant également des scènes explicatives, délaissant ce sentiment de suspense et de tension permanent qui en faisait le sel.

C'est relativement dommage quand on avait un matériau de base aussi bien cultivé dans sa 1e moitié, lorgnant allégrement vers du "From Dusk till Dawn" et "The Hateful Eight", avec une galerie de personnages très bien caractérisés et incarnés.

Reste au final un thriller très sympathique, très bien fabriqué, avec un score de Michael Giacchino efficace et un casting qui à lui seul vaut largement le visionnage.

3/5 ou 3.5/5

Je vais peut-être paraître sévère avec ce film, mais c'est long, ennuyeux, tape à l’œil et prétentieux, pas de tension dramatique, des situations peu crédibles, et au moins une heure qui ne sert pas à grand chose.. Pour une critique rapide, ça se passe ici: https://youtu.be/0Rcu6iRO9Ro

Il y a quelque chose, et notamment du Tarantino dans l'air. Un bon casting, parfaitement à sa place, mention spéciale pour Chris Hemsworth, qui casse bien son image à la "Thor", et ce n'est pas la 1ère fois qu'il le fait... Bref, un bon thriller choral à mystères qui intrigue largement.

Excellent moment. Ce film est une petite bombe. Finement écrit. Acteurs au top. Tensions et retournements de situation. Une tarantinade meilleure que le dernier Tarantino. Je comprends pas le peu de salle.

Encore un film qui se passe dans les années 60 exactement en 1969 avec la bande originale cela me rappelle la nostalgie de ces années là

Excellent, vaut largement le détour, n'hésitez pas.

Jon Hamm terriblement poussif, je m'y attendais de sa part ceci dit - depuis Mad Men il est franchement moyen, tout gras et en sur-jeu complet, mais bon, je l'adorais, donc ça passe.

Par contre, ne faites pas la même erreur que moi, ne vous asseyez surtout pas à côté d'un groupe de jeunes étudiantes/midinettes (pléonasme ?) qui vont certainement, très certainement chuchoter, criailler, et se toucher jusqu'à l'extase pendant vingt minutes quand X. Dolan fera son apparition de trois minutes...

Sur la forme c'est assez sympa et pendant tout un temps on se dit que c'est même vachement intelligent et que ça va donner quelque chose d'incroyable. Mais à mi-course on se rend compte que le scénario ne suit pas, et toute la deuxième moitié du film, banale, longue et vide, le confirme. Quentin Tarantino avait déjà fait preuve de beaucoup d'auto-indulgence et d'amour de soi-même avec ses Huit Salopards (selon moi à moitié raté car en roue libre totale). Drew Goddard tente l'imitation/hommage mais échoue également. De manière un peu plus cuisante (Tarantino reste un maître expérimenté), mais en 40min de moins. Bref, très dommage car il y avait un potentiel incroyable dans tout ce que le scénario met en place pendant la première moitié. 2/5 ou 2,5/5.

J'ai envie de le voir et, en même temps, j'hésite.

Je m’aperçois que pas beaucoup de cinémas en tout cas vu le cast et la forme de ce thriller il a pas la distribution que l’on pouvait attendre, dans le 92 seul le UGC de la Défense le programme et en région parisienne j’en parle même pas. Va falloir se dépêcher si on veut le voir, surtout avec Les Animaux Fantastiques qui sort la semaine prochaine.

Chaque personnage, chaque pan du scénario se veut écrit, filmé avec une seule idée directrice : ne nous laisser aucune certitude. Le qui, le quoi, le pourquoi, le cinéaste ne nous donnera que ce qu’il a envie de nous donner et jamais de la manière qu’on aurait imaginé. Un principe qui va au-delà de ce qu’on peut voir à l’écran puisqu’il touche aussi les thèmes que le métrage évoque, notamment la religion.
Notre avis complet : https://bit.ly/2RJ5Cy5

cette semaine <3 si c'est aussi bon que la Cabane dans les Bois, ça sera très bien !

Il sort la semaine prochaine, déjà ? Peu de monde en parle de ce film, j'ai l'impression.

Le pitch rappelle les Huit Salopards de Tarantino, ou même Le Crime de l’Orient-Express (sorti l’an dernier) quelque part. J’aime beaucoup le travail de Drew Goddard (qui a bossé sur les Cloverfield, Seul Sur Mars, Marvel’s Daredevil, The Defenders, The Good Place, Firefly, Buffy etc) et le trailer me donne vraiment envie, en plus d’un super casting, c’est cool de voir Dakota Johnson dans autre chose que 50 nuances de Grey.

Je viens de le voir aux USA en version originale. Si je n'ai pas tout compris au niveau des dialogues, le film s'avère très bon, le scénario surprenant et Jeff Bridges est excellent. Je n'ai pas vu le temps passer (2h10 en fait et non 2h22 comme annoncé). Je vous invite à aller le voir. Bien sûr, cela ne plaira probablement pas aux fans de films d'actions décérébrés. Donc, ne vous fiez pas à quelque commentaires ci-dessous. Tous les commentaires ne sont pas bons à lire...

à voir la BA, ça pourrait presque être un film des frères Coen

Je viens de voir le film en Pologne, il me disait bien apres la tres bonne Bande d'annonce et finalement..
Tres tres decu, scenario sans interet, aucun suspens, ce film n'a aucun sens, aucun rire aucune emotion, on a envie que ca se termine..

Apres avoir vu Bohemian Rhaspody la semaine derniere qui est une Masterpiece, dur retour a la realite : tous les films ne sont pas bon a voir.

je trouve la bande annonce un peu brouillon mais le film m'intrigue vraiment. et chris hemswort a vraiment du charisme dans cette b.a

ce serait pas le remake d'identity ?

Loading...