Assassination Nation

Assassination Nation 2018

Lily et ses trois meilleures amies, en terminale au lycée, évoluent dans un univers de selfies, d’emojis, de snapchats et de sextos. Mais lorsque Salem, la petite ville où elles vivent, se retrouve victime d’un piratage massif de données personnelles et que la vie privée de la moitié des habitants est faite publique, la communauté sombre dans le chaos. Lily est accusée d’être à l’origine du piratage et prise pour cible. Elle doit alors faire front avec ses camarades afin de survivre à une nuit sanglante et interminable.

COMMENTAIRES

dommage que le dernier acte parte en vrille complet alors que le film avait l'air serieux ... même la dernière scene avec le FBI fait office de serieux ... ils auraient pu vraiment partir en serie B gore mais meme pas , c'est juste n'importe quoi sans vraiment aller au bout de cette folie qu'il n'assume pas . 2/5

Assassination Nation avait pourtant tout du teen-movie ordinaire, du film pop-corn pour ados gentiment trash, dont l’imaginaire visuel rappelle vaguement son cousin lointain, American Nightmare. Un film pop et acidulé, comme on aime bien les décrire, à l’image finalement des Millenials, cette génération 2.0 de jeunes perdus et « déconnectés », un poil révoltés même si inoffensifs. Un énième film qui pointerait du doigt les dangers de l’internet et des réseaux sociaux, un peu à la manière d’un Nerve.

Sauf qu’Assassination Nation prend à contre-pied ces attentes et bascule dans une satire féroce du puritanisme américain, offrant ainsi un véritable pamphlet féministe.
http://www.lebleudumiroir.f...

Très bon film. Divertissement honnête doublé d'une satire mordante, comblée d'une superbe réalisation, dénonçant les travers d'une société, et surtout d'une jeunesse, corrompue, très actuel dans sa mise en scène, mais qui souffre néanmoins à ne pas creuser davantage son sujet, faisant abstention de sa montée dans la violence, passant des prémices à son paroxysme sans vraiment aborder cet essor dans la violence. Le film aurait gagné à être plus long, afin de nous offrir un portrait voyeur et fidèle d'une société en proie au jugement et à la destruction, d'autant que la fin fait un brin torchée. Mise en abîme légère donc, mais qui reste incisive et efficace dans son divertissement.

Première heure très originale et maîtrisée !
Et Dernière 45 minutes vraiment un gros bordel vraiment pas terrible, en se demandant même si le réalisateur n'a pas quitté le plateau au milieu du tournage 😅

Je me suis rendu au ciné pour voir ce film, sans grande conviction, et passé la première demie-heure où je me demandais clairement ce que je faisais là (je pensais à ce moment, avoir affaire juste à un banal film pour ado faussement subversif), eh bien le film bascule dans autre chose. Une critique acerbe, crue et sans concession d'une société voyeuriste, sans pitié et accro aux réseaux sociaux et à internet. Une vraie surprise! C'est violent, jouissif, et servie par une mises en scène qui va au bout de ses idées! Pour une critique vidéo en quelques minute, ça se passe ici: https://youtu.be/Z4c4NePHQvg

En commençant sur les diatribes d’une future coupable idéale, délicieusement détestable (Odessa Young, parfaite), le long-métrage charge son arme et se prépare à se déchaîner un malaise destructeur sur le spectateur. Si le déferlement de violence saura prendre son temps avant de débarquer – et il ne fera pas, ensuite, les choses à moitié -, c’est surtout pour faire magnifiquement monter la sauce avec sa représentation cynique et pourtant ô combien réaliste de la société moderne avec ses peurs et surtout ses nombreux vices.
Notre avis complet : https://bit.ly/2KWrJ1w

Nul, superficiel, sans intérêt ... La Version ADO de "La Purge" ... TOUT EST DIT !!!

Le film à l ' air vraiment dingue , et je m ' attend à un truc tout sauf conventionnel. Je ne sais pas vraiment à quoi m ' attendre avec celui ci mais l ' idée de départ me hype vraiment beaucoup. Après y voir une sorte de copie de American Nightmare , je ne pense vraiment pas , le film ne vas pas parler au meme public je pense.
Attendons de voir si c ' est véritablement la claque que promet la bande annonce , ou juste un gros moment de n ' importe quoi , un coup d ' épée dans l ' eau .

Très loin de The Purge dans le fond comme dans la forme, que penser du Grand Prix du Jury des Utopiales ?

La réponse : https://justaword.fr/assass...

On dirait un remake de The purge...

Au vu de la B.A, c'est pas un film, c'est une paella !
on mélange sexe, alcool, armes, drogue, violence, torture, masculinité etc etc...
c'est quoi le projet ?
que pratiquer le sexe rends les gens racistes et violent ou qu’être de genre hétéro, c'est être nationaliste et homophobe ?
copie à refaire !

trailer très intriguant !

Loading...