Volontaire

Volontaire 2017

Laure a 23 ans. Elle se cherche. C’est dans la Marine Nationale qu’elle va trouver un cadre, une structure, des repères. Solide et persévérante, elle va faire son apprentissage et découvrir sa voie.

COMMENTAIRES

Grâce à ce film, je vais rejoindre les rangs de la marine ! Vive l'armée !

Excellentes interprétations et réalisation. A découvrir 4/5

nul

pour etre gentil on vas dire que c 'est OUIOUI au pays de la marine je n 'ai absolument pas compris le but de ce film

ce film est RIDICULE

Je ne crois pas que voir Diane Rouxel nue toutes les 20 minutes apporte de la profondeur à l'histoire.

Quelqu'un aurait il une idée de ce qui se joue à la fin ? j'ai compris plusieurs choses mais je ne sais pas si c'est ça...
je suis ouverte à toutes les interprétations !

Ravissante Diane Rouxel, face à un Lambert Wilson parfait dans son rôle, même si le film est un peu poussif.
En revanche suis-je la seule à ne pas comprendre l'intérêt de la voir nue ou s'envoyant en l'air, vu que cela n'apporte absolument RIEN quant à l'histoire ?!
Je trouve cela encore plus pitoyable car le réalisateur est une réalisatrice...
Il faudrait être cohérent dans ce milieu, on ne peut pas pleurnicher après Harvey Weinstein et montrer son Q en s'étonnant que les pervers affichent présents.
Je ne comprends pas que les actrices acceptent cela.

Voilà un film que j'irai voir avec plaisir mais qui doit être une abomination pour nos "amis" les bobos gauchos. Car il y est question de l'armée (horreur !), d'une femme qui ne considère pas les hommes comme des porcs ni des ennemis à combattre (horreur) mais comme des compagnons (horreur) et, horreur jusqu'au bout pour nos pauvres bobos, d'une femme qui tombe amoureuse d'un homme (horreur ultime) ! Et pourtant, on ne peut faire mieux dans le sens de la parité homme/femme. Rien à voir avec la posture victimaire et hostile de certaines féministes. A voir par tous ceux que ceci ne dérange pas voire qui apprécient !

on a l'impression de voir un film de propagande pour la marine (les commandos en particulier)

Volontaire souffre d’une ambiguïté malsaine, la faute à
une relation jamais explicitée, mais fortement sous-entendue entre la
jeune élève et son (pas si) glacial commandant. De ce sentiment amoureux
viennent les ambitions de la recrue : celle qui ne veut pas être vue
comme une femme lutte pour exister dans les yeux d’un homme. S’en suit
des situations contradictoires, des moments gênants, et à la fin cette
idée que le mâle domine toujours, jusque dans le cœur.
Notre avis complet : https://bit.ly/2HnS0Tn

savent plus quoi faire comme film ?!

Loading...