Godzilla

Godzilla 1998

Une tempête effroyable se dechaîne sur le Pacifique, engloutissant un pétrolier tandis qu'un immense éclair illumine le ciel au-dessus de la Polynésie française. Des empreintes géantes creusent un inquiétant sillon à travers des milliers de kilomètres de forêts et de plages au Panama. Les navires chavirent au large des côtes américaines et ces horribles phénomènes s'approchent de plus en plus près de New York. Le chercheur Nick Tatopoulos est arraché à ses recherches afin d'aider les Etats-Unis à traquer le monstre qui est à l'origine de ces désastres mystérieux.

COMMENTAIRES

Perso je ne vois pas le "Godzilla" de 98 comme un hommage ni remake de la version Japonaise. C'est juste une nouvelle interprétation, voir une amélioration du produit d'origine.
Vous pouvez dire tout ce que vous voulez pour démontrer le contraire mais Emerich à amélioré le monstre tout en gardant un max de caractéristique du Godzilla créé par les Jap en 54.
Le Godzilla de Emerich vient bien par la mer, il a bien le cri de Godzilla, il est bien issu de la seconde guerre mondial et des essais nucléaires mais pour le reste toutes les caractéristiques de la version Japonaise sont supprimée car elles sont nul ! Peu importe si ça dénature le côté d'origine de la créature quand c'est nul, c'est nul. Ta comparaison avec un potentiel remake d'Alien sans certain détail est mal choisie car dans Alien il n'y a rien de nul dans les caractéristique du monstre donc si remake il y a tout sera conservé contrairement aux Godzilla original de 54.
Fini le Godzilla qui se tient debout comme un homme aux design de Casimir et bonjour au Godzilla qui ressemble vraiment à un Lézard géant tel qu'il devrait être un Roi des Lezards. Le Godzilla de 54 avait un design tel qu'on imaginait les dinosaures à cette époque et donc celui de Emerich à actualisé ça et est du coup plus crédible.
Fini le Godzilla invincible, qu'on le veuille ou non c'est bien un animal et un missile de F18 ne peut pas rebondir sur sa peau peu importe sa taille donc Emerich a encore une foi rendu crédible ce détail.
Et fini le souffle atomique, c'est bon on est pas dans Power Rangers, il a donc transformé ça en souffle chaud qui fait exploser des bagnoles encore une fois pour la crédibilité.
Tout ça est donc une amélioration du produit originale à mon sens.
Après c'est qu'une question de goût. Soit on aime un Godzilla pataux au look dépassé et aux capacités surnaturelles, soit on aime un Godzilla plus agile, plus crédible niveau design, plus réaliste, plus sentimentale. Moi j'ai choisi celui de 98.

J'aime toujours autant ce film. Le scènario est bidon, mais au mois niveau spectacle(plus inventif que le dernier selon moi) y'a largement de quoi s'amuser!!

Armageddon, indépendance day, godzilla ...

Précurseur de ce que propose Marvel aujourd'hui, pas grand chose, du grand spectacle dont le seul intérêt est la surenchère.

Les effets spéciaux ont pris un sacré coup.

Malgré les mauvaises critiques, ça reste, pour moi, la meilleur version de Godzilla.
Beaucoup mieux que celui de 2014.

Déchiqueté par le public pour son esthétique soit disant "trop américanisée". En 2014 on a pu voir que refaire une adaptation avec le Godzilla d'origine des japonais (au passage qui a copié le "Monstre des temps perdus" de 1953 des américains) ne valait pas mieux.
Celui ci se laisse regarder, pas mal.

Très bon film qui me rappel les années 90 :-))

bon film essayant de faire peur (essayant car trop irréaliste)....beaucoup mieux que la bouse de 2014

Le meilleur film de R.E selon moi ! 4/5

beaucoup mieux que le dernier Godzilla

Vu le nombre de commentaire positif à propos de ce Godzilla, je sens que je vais pas du tout me faire aimé en disant que je ne l'ai pas du tout aimé.

Je sais que c'est un Blockbuster bourrin de Rolland Emmerich et que niveau scénario on a pas a y attendre grand chose je suis d'accord mais le problème de ce scénario c'est qu'il manque de cohérence et de personnages principaux attachants pour que l'on puisse mieux être investit dans l'histoire hors cette histoire ne contient pas vraiment de personnages très attachants à part Philippe (il faut avouer que les Français sont les meilleurs personnages du film cocorico),

Les personnages ne se définissent seulement que par leur métier et leur fonction ce qui m'empêche personnellement d'être à fond derrière eux lorsqu'ils rencontrent des obstacles, quand à Godzilla sur le papier son histoire donne envie mais dans les faits la façons dont ai présenter Godzilla est assez flou....certaines scènes nous le montre comme un monstre qui détruit tout sur son passage et d'autres nous montre une créature incomprise et qui semble perdus voulant seulement SPOILERS(protéger ses petits)SPOILER

Du coup on ne sait pas trop comment réagir devant cette créature, doit on avoir pitié? doit on vouloir sa mort? ou doit on vouloir sa survie?

Si le film s'était arrêté à une créature détruisant tout sur son passage j'aurais pardonné certaines partie du film mais là....
En passant les effets spéciaux on certes très mal vieillit mais ça reste agréable à regarder.
Rajouter à cela certaines scènes d'action à rallonge qui finissent plus par m'endormir que me divertir.

Donc voilà je ne vois pas trop ce que vous trouvez à ce film même si c'était un film de monstre sans Godzilla je pense que je ne l'aurais pas aimé quand même.
1,5/5

j'aime ce film mais je préfère quand même le remake de 2014 ce qui m'énerve ici c'est que Godzilla soit méchant alors que normalement il protège la Terre mais bon c'est quand même toujours viens de voir un film américain avec Jean Reno surtout un de science-fiction

1/5 Sans commentaire... En deux mots : Nul et mal vieillit.

je préfère celui çi, plutôt que la nouvelle version de 2014 qui me semblait un peu avoir ni queue ni tête..

Si ce film n'a rien à voir avec le vrai Godzilla (c'est juste un kaiju quoi), il n'en reste pas moins excellent. Ce monstre, rebaptisé Zilla par les japonais ne vaut pas le vrai Godzilla mais il assure le spectacle, plein d'action, bons acteurs, bonne musique, de l'humour. Tout ce que je demande à ce genre de films débiles^^

Très largement supérieur au vrai reboot de la saga sorti cette année, où certes on a un Godzilla fidèle à celui des 28 films précédents, mais euh... Bah le film est pas terrible, celui de Roland Emmerich est bien mieux.

Ahah, j'adore le casting sur allociné, "une passante" XD

Cela va peut-être paraître bête, mais j'ai adoré cette version, j'ai passé un très bon moment et je le revois de temps en temps, comme quoi, l'on peut aimer certaines choses que d'autres détestent ou plus simplement aimer des choses que l'on n'aurait jamais cru pouvoir aimer un jour. Il est aussi vrai que tout n'est pas rose dans ce film surtout certains dialogues, mais en ne faisant que regarder sans trop réfléchir, l'on en apprécie plus les idées et les effets. Comme quoi la vie vous réserve parfois des surprises et comme l'adage dit; il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Ma note 4/5.

Loading...