Au bout des doigts

Au bout des doigts 2017

COMMENTAIRES

On est à 1000 lieux du magnifique et somptueux 'Shine (1996)'. Ici point de virtuose ni d'émotions, tout n'est que platitude. On ne peut même pas parler d'interprétation pour ce qui est de Jules Benchetrit, tellement il est à la peine. Pour couronner ce film mou du clavier, le scenario est d'une grande banalité, convenu et comporte tous les clichés imaginables. 2/5

Encore un scénario US adapté à la française... mais c'est (ENCORE) raté...
Sérieusement, il va quand même falloir que les réalisateurs français se mettent au travail à un moment donné... ce n'est plus possible de voir ce manque de créativité à l'oeuvre de cette manière...

Ma note : 2/5

Une bonne GROSSE daube , vive la banlieue, etc etc, des trucs qu'on nous rabâche à longueur de journée quoi.....

Très, trop, politiquement correct et complètement prévisible.
Dommage.

Comment rater un film lorsque l'on possède un sujet en or ? "Au bout des doigts" en est l'exemple. Le parti pris du scénario de situer le jeune dans une Cité est le premier écueil car le choix de Jules Benchetrit est une erreur, pas crédible dans le rôle d'un jeune de banlieue, trop falot, trop mono-expressif.
Deuxième erreur : un jeune de banlieue, totalement passionné de piano, hyper doué, à l'avenir incertain ( la scène du cambriolage installe une idée de future délinquance), ne fait pas sa diva et fonce devant une chance pareille.
Tout est écrit de fil blanc, et il ne reste à l'arrivée que le sentiment d'être passé à côté de ce qui aurait pu être un bon film...

Ce film est-il français ou américain ? Non parce que devant tant de clichés on pourrait se demander. Le thème est plaisant, le casting pas mauvais (enfin hormis Jules Benchetritt qui est franchement mauvais ! Merci Papa & Maman !!) mais alors bon sang que le rendu est ridicule à voir. La scène finale parle d'elle même car c'est un feu d'artifices de mièvrerie et de grand n'importe quoi et on se dit qu'on a regardé 1h30 pour ça ! Lamentable !

Etonnant que Wilson et S Thomas se soient risqués à ce film sans saveur dont tout est cousu d'avance. Une daube qui ne dépasse pas les 1/5.

un bon film ! mais toujours cette impression de verrouillage du milieu du spectacle ! fils de! fille de ! le monde parisien du cinema fonctionne en circuit fermé ! un monde articulé autour de ce que j'appelle ( les repliquants ) !

Quand on a conscience des dizaines de milliers d'heures, d'acharnement et de sacrifice personnel qu'il faut pour atteindre une fin de conservatoire (ou autre dans un domaine artistique et professionnel ultra exigeant), c'est toujours assez "étonnant" de voir un jeune gars apathique devenir en qques cours et 4 larsins un virtuose de niveau international du piano classique ! Quelqu'un peut-il devenir un bon chirurgien, astrophysicien, chef cuisinier par le biais de 3 combines apprises sur le palier de son appart ? Encore le mythe du génie qui peut s'affranchir du labeur pour atteindre la lumière.

un film assez sympa sans réelle surprise dont on connait à l'avance l'issue.
Karidja Touré est très à l'aise dans son role, magnifique actrice.

Honnête, sans plus : http://www.christoblog.net/...

"Le casting épatant, les dialogues percutants et les morceaux classiques de la bande son parviennent à faire oublier les ingrédients trop clichés de AU BOUT DES DOIGTS et ravivent habilement la citation du poète René Char : “Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront.”"

Lire la critique complète : https://www.leblogducinema....

Un film magnifique qui vous procure plein d'émotions

Je me suis laissée emportée par les scènes et cette musique diffusée tout au long du film qui vous atteint en plein coeur
l'acteur principal est très convaincant assisté du très charismatique Lambert Wilson et de Julie Scott Thomas

Une belle histoire touchante !

le truc déjà vu 100 fois, le mec de banlieue qui se révèle et s'émancipe dans un monde qui n'est pas le sien. Cinema Français plan plan

Ce n’est pas un très beau film c’est un film magnifique époustouflant émouvant meilleur film que j’ai vu depuis plusieurs années aucune fausse note

Au Bout des Doigts : Ludovic Bernard livre une oeuvre qui étudie les notions de #dons et de #transmissions. Notre #Critique complète http://bullesdeculture.com/...

Malgré certains clichés hénaurmes (ridicule scène de la dernière seconde au concours), ce film distille un agréable sentiment de bienveillance, d'écoute, d'accomplissement de soi.

L'histoire est prévisible, sans originalité, mais le jeune Jules Benchetrit dégage quelque chose de touchant. Le film me fait penser à un autre film du même genre, "Shine", avec Geoffrey Rush, qui joue, entre autre, Rachmanirov ! Le Rachmanirov a un rôle clé dans les deux films, coincidence intéressante.

Top du top

vu vu et revu attention ça commence à tourner en rond !!!

Un acteur de 20 ans sorti de nulle part qui obtient un premier rôle ! "fils de" évidemment ! A part ça un acteur comme Alban Lenoir n'a encore jamais eu de premier rôle dramatique dans un film à bientôt 40 ans alors qu'on connaît son talent. Le bon vieux népotisme se porte très bien dans le cinéma.

Loading...