Crawl

Crawl 2019

COMMENTAIRES

suspense et aussi très très peur si vous aimez les frissons, les reprises. c'est de l'horreur épouvante très puriste et aussi du vrai cinéma, comment peuvent ils finir le film.?
Il est assez bien mené, ensuite, les scénarios reprennent un peu toujours les mêmes cadres, une catastrophe ou inondation ou un volcan en irruption et ça repart......
vous ne regarderez plus les alligators du même œil.

Crawl marque le retour attendu d'Alexandre Aja au cinéma d'horreur. Toujours aussi à l'aise avec le genre, il livre une série B à l'ancienne réjouissante et démontre qu'avec un peu de talent on peut tout à fait recycler des concepts a priori usés jusqu'à la corde... Critique complète : http://www.terreurvision.co...

Tendu, ramassé, bien filmé, maîtrisé. Bon film.

La mise en scène est efficace mais le scénar est trop mince pour éviter l'ennui et accumule un paquet d'invraisemblances. Au final, un film tout juste divertissant digne d'un DTV. J'attendais mieux d'Aja.

la femme de rambo dans un documentaire sur les alligators

Crawl olympique ? Plutôt la pataugeoire aux poncifs de la série B.
Si Alexandre Aja sait parfaitement insuffler du style à partir d'un scénario assez maigrichon, on pourra regretter fortement le sérieux déconcertant de ce survival qui abuse de la matière psychologique de son héroïne.

Ma critique : http://www.silence-action.c...

Bonjour a tous , quand j ' ai vu que le réalisateur Alexandre Aja allait faire ce film , je me suis dit ca va être du lourd flippant et sanglant , au final . je m'ennuis grave ou est la peur ou est le coté sanglant qui a fiat sa renommée dan la colline à des yeux ou massacre à la tronçonneuse . un gros navet ! après si certains ne voient aucune différence entre massacre à la tronçonneuse ou la colline a des yeux et ce pseudo film d horreur et épouvante c 'est qu ils connaissent pas le terme film horreur et épouvante ! lorsque je vais au cinéma c 'est pour avoir des sensations pas pour voir si tel ou tel effets spéciaux est bien reussi ou s l acteur joue bien ! je pense qu ' au prix ou on paie leurs salaire ils doivent jouer superbement pour les effets spéciaux je m 'en fous ( bien que je trouve les alligators très bien reussi ) maintenant est ce que les producteurs font une seance test pour voir si leurs films fait peur ? car investir autant dans un film ou il y a aucun frisson , c'est vraiment nul ! j aurai été le realisateur j aurai fait une seance test sans indiquer le nom du film pour as influencer le publique et il faut accepter si personne a peur et comprendre pour gommer les erreurs pour le final

nous avons passer un très bon moment avec mon copain au ciné 'mais nous n'avons pas aimé ce film, on voit toujours le même personne la même scène, moi j'ai fais des vertiges en sortant du ciné car le sang et les craquements d'os étaient trop pour 'moi je n'ai pas supporter, 20euros mis en l'air dommage...

C'est Asylum ????!!!!

"Instinct de survie" en 100 fois moins bien.

Idées et scènes vues et revues 500 fois , ni impressionnant et encore moins intéressant Bref , le nanar total ...

Le petit chien s'en sort-il ?

Je sais pas ce que t'en penses mais ce site part un peu en brioche, non ?

Vivement Cobra !

C'est tout simplement la scène du sous sol dans La Guerre des Mondes, avec des alligators.

Plein de puissance et de fureur, filmé avec une maestria qui donne des frissons (certains plan de caméra sont à tomber par terre, ça faisait un bail que j'avais pas vu un film, peut importe son genre, avec de vrai mouvement de caméra qui donne pas l'impression d'être dirigé par un yes man), avec un rythme soutenue qui ne s’essouffle jamais jusqu'au générique, une montée en tension très lente, qui se conclura par un festival de séquence brutal (les attaques des alligators sont impressionnante, la caméra en subit même la fureur, le cadrage en reste très lisible malgré tout). Alexandre Aja avait déjà frappé fort, dans un registre similaire mais avec une approche différente (Piranha 3D... ce carnage ! <3 ), la c'est une consécration, tant le film est un plaisir niveau mise en scène, aucun plan n'est laid, tout est stylisé à mort, la caméra est toujours la ou elle doit être, la gestion du rythme est parfaite (c'est vraiment un pur exercice de mise en scène que Aja nous livre, et beaucoup devrait prendre des notes).

La musique fait le taf, le thème principal à chaque apparition des bestiaux est impressionnant et donne de l'ampleur à leur apparition.

Le film est moins graphique que Pirahna dans la violence, mais il n'en reste pas moins assez violent sur les exécutions (encore une fois, exécutions super impressionnante, ce mot revient souvent, mais c'est ce que le film est, impressionnant).

Le petit bonus, (si vous avez l'occasion de le voir ainsi), de la 4DX donne encore plus de puissance au film avec les sièges qui bouge en fonction des mouvements des alligators.

Une bombe d'adrénaline, que j'irais revoir sans hésiter. Le genre du film de crocodile renaît de ses cendres avec panache, et faut remercier un auteur français pour ça, c'est pas beau ça ?

Crawl est un sympathique petit thriller horrifique. Rien de plus, rien de moins. Il n'est pas recommandé d'aller le voir en attendant une série z mongolio-racoleuse du type Sharknado (Alinado ? Tornagator ?) (quoique cela garantisse une bonne surprise), mais les aficionados intellos-branchouilles du type lecteurs de Mad Movies qui s'attendent, inversement, à un chef-d'oeuvre du genre, puisque fruit de la collaboration entre le dieu vivant Sam Raimi et le controversé maître du cinéma d'horreur français Alexandre Aja (présenté comme ça, ça le fait pas mal !), ne sont pas plus inspirés. Ça a de la gueule, surtout si l'on considère son budget, les alligators en CGI n'ont pas l'air trop cheap, le réalisateur trousse des scènes d'action tendues à défaut d'être parfaitement lisibles, les acteurs sont impeccables dans des rôles très physiques (à commencer par Kaya Scoledario, très satisfaisante en "lead"), et surtout, on a par moment bien les chocottes, ce qui tombe bien puisque c'est pour ça qu'on va voir ce genre de film... MAIS ça ne va pas plus loin. Les frères Rasmussen ont l'ambition de faire un survival horror doté d'un fond, et c'est vrai qu'on est surpris de réaliser qu'on s'inquiète pour leurs deux personnages, mais passé le premier acte qui pose leur relation, l'arc père-fille devient une enfilade de clichés, pas vraiment aidés par des dialogues médiocres qui surlignent toute la progression dramatique au Stabilo. Et le deuxième acte, lui, souffre d'un cruel manque d'imagination : quasiment zéro interactions avec l'extérieur, zéro twist mémorable, zéro personnages secondaires de valeur, que du prévisible à mort, et surtout du très convenu, puisque même le chien n'y passe pas (c'était le cas, au moins, dans Rogue...). Et surtout, SURTOUT, le film attend de nous qu'on tolère des invraisemblances de niveau international à partir du moment où l'héroïne commence à se faire croquer (genre... "okay, normalement, elle ne peut plus se relever, là... ah bon, si ?"). Disons que Crawl donne une bien trop grande impression de bâclage côté écriture pour laisser un souvenir impérissable, mais aussi garantit suffisamment de frissons pour être recommandé. Soit... une bonne sortie de l'été.
https://www.senscritique.co...

Kaya Scodelario est comment dans le film ? J’hésite à aller voir le film juste pour elle, toujours aimé cette actrice.

Affiche du film excitante en mode doggystyle

Bravo au réalisateur et surtout pour la solidité de la paroi de douche ! Pourriez vous me donner le nom du fabricant svp ?

Je tiens à féliciter le réalisateur et surtout le fabricant de la paroi de douche. Pourriez vous me donner le nom du fabricant svp ?

Crawl est un bon film d'horreur (mais qui ne fait pas peur) mélé à la catastrophe.
C'est très divertissant avec une mise en scène et des effets spéciaux réussi.
Le scénario est bon mais peut être prévisible et est en grande partie classique (malgré le fait que les créatures soit des alligators).
Les personnages sont biens tout comme leurs interprètes.
Une bonne fin.
Le gros défaut est la réaction mais surtout l'action des personnages après s'être fait attaquer qui n'est pas crédible.
Malgré celà, on passe un bon moment.

film pop corn.
on regarde, on apprécie et on oublie vite.

Film amusant qui répond assez bien au genre. On se surprend à prendre sa respiration en même temps que l'héroïne.
À voir si vous êtes abonnés, sinon, attendez la diffusion télé ou vod

Un film tout droit sorti des années 90 et début des années 2000, ça fait du bien même si Aja nous a fait beaucoup mieux avec La colline à des yeux 1, et Piranhas.

Depuis hier, impossible de voir les critiques spectateurs. Normal ?

Un peu décevant au final, mais efficace et divertissant...
On débriefe ICI 👉https://youtu.be/8r8GwQp__c4

Loading...