Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait

Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait 2020

COMMENTAIRES

Le titre serait parfait pour l'autobiographie d'un politicien...

Longue digression sur le sentiment, alourdie par une bande son caricaturale jusqu’au comique, plus habitué à un Mouret absurdement naïf et comique, passer dans le camp grand film sentimental à la française, renvoie à des modèles difficiles à surpasser, Resnais, Sautet, on s’ennuie souvent’ du coup on imagine les rôles par d’autres, Ardant-Dewaere, dans le genre... en outre persuadé que le récit au cœur du film était le déclic d’origine du scénario, la seule histoire en fait... et. Ce stylisme ! Catalogue des pulls mous.

je me suis ennuyé a mourir devant ce film chiant 7 euros de gaspillé!

il est long seulement c'est dans de beaux décors et Emmanuel Mouret met beaucoup d'application donc voilà, j'avais envie de faire une toile et tous les autres, je les ai déjà vu, en attendant Ondine, les adultères de Benjamin Biolay dans les Apparences, je sens qu'il va encore crever l'écran.

Camelia Jordana, depuis ses propos insultants envers les policiers, c'est terminé pour moi. Si un jour elle se fait cambrioler, ce que je ne lui souhaite pas, elle sera bien heureuse de pouvoir aller porter plainte.
Son nom au generique d'un film est devenu pour moi totalement redhibitoire.

cette fascination pour l’adultère dans le cinema français

Le doutage.C'est tout à fait boulversif.

Loading...