Les Poupées russes

Les Poupées russes 2004

Xavier a 30 ans. Il a réalisé son rêve d'enfance, il est devenu écrivain, mais il semble quand même un peu perdu. Il a quelques problèmes avec sa banquière. Il a également des réticences à se fixer avec une fille et enchaîne les aventures amoureuses avec inconséquence. Xavier est contraint de continuer son travail à Londres, puis à Saint-Pétersbourg. Ces nouveaux voyages lui permettront peut-être de réconcilier le travail, l'amour et l'écriture.

COMMENTAIRES

Synopsis: je t'aime, moi non plus...

Ce film est une injure au premier ! Le réal se bobo-ise de manière flagrante, notre héros Xavier qui semblait sortir d'un milieu modeste dans le premier volet (classe moyenne au maximum, voir l'appartement miteux de sa mère) est ici flanqué d'une famille qui semble richissime (grands parents dans un appartement parisien magnifique), c'est en contradiction avec l'état d'esprit du premier.
Même Xavier est devenu un bobo qui vit en loft avec ses petits soucis de bobos, on est loin des galères des vrais Français (classe moyenne j'entend, la majorité quoi), du coup ca ne nous parle plus

J'irai à contre-courant du flot de louanges habituellement déversé sur Klapisch car j'ai détesté ce film ! Sans entrer dans le détail du scénario, c'est long pour ne pas dire interminable, et on dirait une suite de scènes mises bout à bout sans passion.C'est encore plus flagrant lorsqu'on le revoit (comble de l'abnégation) et qu'on n'a plus à comprendre l'histoire (si tant est qu'il y en ait une) mais qu'on analyse son cheminement erratique. Pour tenir les deux heures, Klapish qui est aussi et hélas co-scénariste n'hésite pas à utiliser de bouche-trous comme des scènes de lit (jeu de mots involontaire) superflues, et pourtant je ne suis pas puritain, loin s'en faut. Enfin, si Duris est l'acteur fétiche du réalisateur, c'est loin d'être le mien : on dirait qu'il ne parvient pas à entrer dans ses rôles et son jeu (si l'on peut dire) est vite lassant, voire agaçant ! Heureusement, ce n'est pas le cas des filles qui jouent les utilités comme Aïssa Maïga, Tautou, et autres qui arrivent à faire digérer cet affligeant spectacle. C'est la seule raison de mon unique étoile ! Il n'y a guère que Cécile de France qui ait été césarisée dans ce film !

On reprend les mêmes et on recommence ! Romain Duris, Cécile de France et Audrey Tautou reprennent leurs rôles respectifs pour une suite encore plus délirante que dans le premier opus. On y retrouve Xavier (Romain Duris) toujours tourmenté par ses déboires amoureux et sur le sens qu'il doit donner à sa vie. Ce personnage désespérant mais charmant, qui allie humour vaseux et situations grotesques, exporte tout son talent de Londres à Saint-Pétersbourg pour encore plus d'émotions. Cédric Klapisch, réalisateur haut en couleur donne une belle leçon sur la place des hommes dans la mondialisation ou comment suivre un cheminement, en ouvrant les poupées russes les unes après les autres pour finir par savoir si c'est la dernière. Scénario remixé à la sauce du "Fabuleux destin d'Amélie Poulin" sur fond de quête à la "Dom Juan", ce divertissement qui associe le pathétique au grandiose vous fait passer un bon moment sur votre canapé pour une franche partie de rigolade. (4/5)

Tout simplement excellent... on frise le chef d’œuvre ... et moi qui
suis en général assez dur dans mes critiques de films, c'est vraiment
que ce film le mérite !! ce deuxième volet complète parfaitement
l'histoire de l'auberge espagnole est il encore mieux selon moi !
Tout est bien dans ce film, les acteurs (Romain Duris joue à la
perfection, c'est LE rôle de sa vie !), le scénario aussi est bien
sympa, j'ai pas vu les 2 heures passer ! tout semble si naturel dans ce
film, on dirait vraiment pas que c'est un film mais on dirait la réalité
! gros gros coup de cœur, mon film français préféré à l'heure actuelle.
J'ai hâte de voir si le 3e volet "casse-tête chinois" sera aussi bien
mais en tout cas ce film a vraiment mi la barre très très haute, bravo
aux scénariste et au réal ! 4,5/5

Une claque! Tellement différent de l'auberge espagnole et tellement plus poétique!

le réal addict à Romain Duris, je n'avais pas trop adhéré de voir Xavier courir en tous sens, indécis et qui ne sait pas choisir, dans l'auberge espagnole, j'avais senti un autre élan et dans "casse tête chinois", c'est carrément too much et odieux, le pire je crois alors que Cédric Klapisch est bien et posé.
Seul présent à l'avant première en présence d'une salle de 600 personnes comme public, aucune comédienne et aucun comédien présent, ça, déjà audrey tautou, une fois ils n'ont pas pu pour un contretemps ou pas d'avion ou autre. Romain Duris, je ne sais pas s'il était là pour rencontrer des gens du public et ils font des choix de ville. en IDF on comprend que c'est accessible ou qu'ils regagnent leur chez eux plus vite, mais bon ça leur permet de visiter, de voir les cinoches en province, de se mêler à d'autres, d'avoir de quoi raconter. Globalement, trop de scènes sexuelles et courir tout nu dans la rue ou trouver une copine tout le temps avec un autre jeune homme que lui dès qu'il s"éloigne, si s'aimer est faire ça.....!

3/5 pas mal & moins bon que l'auberge espagnol.. a voir

Parfois drôle, parfois tendre, parfois ennuyeux ,parfois limite ridicule.

Ahh Choupinette et les autres, je ne comprend pas vos avis, bien sur qu'il est la hauteur du premier et le surpasse meme! Une pure merveille ce film

Film sympa même s'il n'est pas à la hauteur du 1er

Tellement français...

Plus mature, moins drôle et attachant ... Si l'idée de grandir les personnages est bonne, cela fait hélas bien perdre de la magie que nous avait offert le premier épisode assez excellent, cela semble du coup plus long et lent, mais reste pas trop mal quand même.

Téléfilm sympa

Dans un périple, il y a toujours un "après'. J'en ai fait les frais cette année, et la chute (le retour au pays) est bien plus difficile à vivre que le départ. Bref, film plus basé sur l'amour avec pas mal de longueurs dans le film, des scènes drôles, une interprétation de Cécile de France immenquable, mais je préfère l'Auber espagnole !

Je suis daccord avec toi, moins bon que l'auberge espagnol à cause de ses longueurs.
L'énergie du Péril jeune à décidément disparue...

ça sent le second volet "forcé", je ne sent pas la même fraicheur et la même spontanéité que dans "l'Auberge Espagnol"

Un film excellent, tout aussi bon que son prédécesseur et inévitablement plus mature (5 ans ont passé, et les thèmes abordés ne sont plus les mêmes). Ma critique ici : http://www.critiquesdechatl...

Kelly Reilly est belle dans ce rôle.

Mieux que l'auberge espagnole a mon gout , j'ai vraiment passé un super moment en regardant ce film

bonne mise en scène, bon jeu d'acteur, bonne B.O., bref un film à voir quoi :)

Je n'ai jamais regardé "L'auberge espagnol" alors mon avis n'est pas trop objectif... Je suis un peu mitigé, la réalisation fait très téléfilm ainsi que la photographie mais le casting est convaincant (surtout la charmante Kelly Reilly, mais sa meilleure interprétation reste celle de Eden Lake) et l'histoire se laisse suivre ! Un bon petit film avec du charme et du caractère.

Voir ma critique ici : http://chris666.blogs.alloc...

Loading...