Champion

Champion 2002

COMMENTAIRES

Ce soir à [b]22h25[/b] sur [b]RTL 9[/b].

Un extrait de la critique de kim-bong-park.over-blog.com [url]http://kim-bong-park.over-b...[/url] :

C’est dingue le nombre de films biographiques que l’on a pu faire autour de la boxe. Day Of The Fight, l’un des premiers court-métrages de Stanley Kubrick ; Raging Bull, l’un des meilleurs films de Martin Scorsese ; Ali le meilleur rôle de Will Smith… Pas le genre de cour de récré dans laquelle on peut entrer la tête basse avec des baskets sans marque et un cartable trop lourd. Pas question non plus de tenter l’entrée Tony Truand, de se faire déposer en Porsche par papa, le dernier Iphone dans la pogne, une casquette Van Dutch vissée sur le crane.

Tout ça Kwak Kyung-taek l’a bien compris. Il tente donc de s’en tenir à une ligne sobre et classique, un style assez épuré, avec quelques contre-pieds. Evidemment n’est pas Stanley qui veut et, le regard trop droit, fixé sur l’horizon, Kwak se prend parfois les pieds dans le tapis. Le titre déjà : Champion, ça n’aide pas. Ca ne colle pas au film (ou à ses plus mauvais moments), ça gratte.

Un extrait de la critique de [url]kim-bong-park.over-blog.com[/url] :

C’est dingue le nombre de films biographiques que l’on a pu faire autour de la boxe. Day Of The Fight, l’un des premiers court-métrages de Stanley Kubrick ; Raging Bull, l’un des meilleurs films de Martin Scorsese ; Ali le meilleur rôle de Will Smith… Pas le genre de cour de récré dans laquelle on peut entrer la tête basse avec des baskets sans marque et un cartable trop lourd. Pas question non plus de tenter l’entrée Tony Truand, de se faire déposer en Porsche par papa, le dernier Iphone dans la pogne, une casquette Van Dutch vissée sur le crane.

Tout ça Kwak Kyung-taek l’a bien compris. Il tente donc de s’en tenir à une ligne sobre et classique, un style assez épuré, avec quelques contre-pieds. Evidemment n’est pas Stanley qui veut et, le regard trop droit, fixé sur l’horizon, Kwak se prend parfois les pieds dans le tapis. Le titre déjà : Champion, ça n’aide pas. Ca ne colle pas au film (ou à ses plus mauvais moments), ça gratte.

Loading...